Aller au contenu principal
Font Size

OGM
Une clarification plutôt bien accueillie sur le terrain

La plus grande vertu de la publication transposant la directive européenne 2001/18 consisterait surtout à « rassurer les producteurs», comme le souligne Marc Reymond, à la Toulousaine des céréales. Cultiver des OGM est légal, des textes français l’établissent, noir sur blanc. Tout le monde se réjouit que seules des statistiques cantonales sur les surfaces soient diffusées au public. Le durcissement des règles de coexistence (séparation de 50 m et non plus de 25 m entre des parcelles de maïs conventionnel et OGM) n’effraie pas outre mesure : « C’est un acte de prudence, qui pourrait être reconsidéré par la suite », observe Jean-Claude Guillon, chez Limagrain. Mais, « ça ne va pas changer grand chose sur le terrain, constate Bernard Pupin, directeur adjoint de Vivadour. Les règles étaient déjà établies grâce à la charte de l’AGPM ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[Coronavirus Covid 19] Kronenbourg se positionne pour accompagner la reprise
Le brasseur français (700 Ml de bière par an et 1 200 salariés) agit dans le cadre du déconfinement et prépare la saison d’été.
[Coronavirus Covid 19] La boulangerie artisanale et industrielle française navigue à vue

Jean François Loiseau, président d’Intercéréales et de l’Association nationale de la Meunerie française, a bien souligné, le…

De nouveaux aménagements prévus pour Soufflet à Rouen
Suite à l’approfondissement du chenal d’accès au port de Rouen, réalisé par Haropa, le réaménagement du poste Soufflet-Socomac1…
[Coronavirus - Covid-19] Jean-François Loiseau : "La filière céréalière a absorbé tous les surcoûts liés au Covid-19"
Le président d'Intercéréales, Jean-François Loiseau, a appelé l'État à "plus de reconnaissance et d'accompagnement" à l'occasion…
Argus Media s'offre la société de conseil Agritel
Agritel souhaite devenir une agence de report de prix (PRA, Price reporting agency). Argus Media peut le lui permettre à terme.
Une récolte de blé tendre à 32-33 Mt encore crédible

Fin mai, Stratégie Grains annonçait dans nos colonnes une récolte…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne