Aller au contenu principal

Négoce et transformation de matières premières agricoles
Une année solide pour ADM

Les activités du géant de l’agro-industrie ont bien résisté en 2020 face à la Covid-19.

© ADM

Pour le géant états-unien Archer Daniels Midland ou ADM (négoce, nutrition…) de Chicago, l’année 2020 ressemble en tous points à 2019, du moins en termes de bilan financier. A l’image des résultats publiés le 26 janvier concernant le quatrième trimestre de son année fiscale et l’ensemble de l’année.

Pour son dernier trimestre (octobre-décembre) de son année fiscale achevée au 31 décembre 2020, ADM a enregistré un chiffre d’affaires de 17,978 Md$ contre 16,329 Md$ à la même époque lors de l’exercice précédent.

Sur l’ensemble de l’année, le chiffre d’affaires ressort à 64,355 Md$ en 2020 contre 64,656 Md$ en 2019, tout juste 300 M$ de moins en dépit de l’épidémie mondiale liée à la Covid-19.

Les profits nets, tant au quatrième trimestre que pour l’ensemble de l’année, sont en progression sensible comparés à ceux des deux mêmes échéances du précédent exercice.

Les branches Services à l’agriculture/graines oléagineuses et Nutrition ont tiré tout à la fois l’activité, les revenus et les profits vers le haut en 2020. Ce segment a réalisé un chiffre d’affaires de 14,369 Md$ au quatrième trimestre 2020 (12,359 Md$) et de 49,716 Md$ sur l'ensemble de l'année 2020 (48,741 Md$). Et surtout, ces activités ont généré plus de 2 Md$ de profit en 2020. Il est vrai que la demande mondiale sur ces matières premières et produits transformés a été très forte l’an passé.

Agriculture, graines et nutrition

Dans le détail pour le quatrième trimestre, les activités de services à l’agriculture se sont mieux portées globalement qu’en 2019. L’Amérique du Nord a bénéficié d’une très forte demande mondiale, notamment de la part de la Chine avec d'importants volumes d’exportations et des marges élevées. L’Amérique du Sud est demeurée en retrait. Les activités d’écrasement ont également dépassé celles du même trimestre de 2019, en raison d’une offre resserrée en soja face à une demande globale forte à la fois pour les utilisations alimentaires et pour les huiles.

Pour les trois derniers mois de l’année 2020, le segment Nutrition humaine a fait mieux que la même période l’an passé. La partie Arômes a réalisé un gros trimestre grâce aux activités des zones Amérique du Nord et Europe-Moyen-Orient-Afrique. La progression s’est poursuivie sur le segment Protéines végétales avec de meilleurs résultats en ingrédients de spécialités, comparé au quatrième trimestre 2019. Les ventes du segment Santé et bien-être ont aussi progressé grâce aux activités en nutrition et santé naturelle. Même satisfecit pour ADM en nutrition animale avec des activités en hausse en Asie et Europe-Moyen-Orient-Afrique et une amélioration pour le secteur des acides aminés partiellement affectée par des effets de change négatifs en Amérique latine.

Dans un communiqué à l’attention des investisseurs, Juan Luciano, PDG d’ADM, a remercié toutes ses équipes de toutes les parties de la planète qui ont permis d’obtenir de tels résultats en ligne avec les objectifs stratégiques du groupe. « Avec une demande globale forte prévue dans les grains et les graines oléagineuses aussi bien que dans l’alimentation humaine et les huiles, nous sommes confiants pour réaliser à nouveau une belle performance dans les services à l’agriculture et les graines oléagineuses en 2021 », peut-on lire dans le même communiqué. Une année qui devrait être encore profitable en termes de résultats, selon ADM.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Thierry Blandinières plaide pour la création d'un contrat Blé premium à Chicago
A l'occasion du congrès de l'Association générale des producteurs de blé, le patron du groupe In Vivo a défendu la création d'un…
« La HVE n’est pas contre les autres certifications mais à côté et s’adresse au plus grand nombre »
Josselin Saint-Raymond, secrétaire général de l’Association nationale de développement de la HVE – HVE et directeur à l’…
Ÿnsect : partenariat avec Noriap pour livrer en nourriture sa future usine d'insectes près d’Amiens
Ce site de fabrication d'ingrédients à base de larve de scarabée Molitor, à la capacité de production record, « consolidera sa…
Danone s’intéresse à l’huile et la protéine de pongamia
Les produits à base de cette légumineuse sont développés par une jeune entreprise étatsunienne.
Comparateur Agricole vise 500 000 t de céréales vendues en 2021
Comparateur Agricole, société de négoce de céréales spécialisée dans la commercialisation en ligne, annonce de nouveaux services…
LSDH : création de l’Atelier INOVé, une unité d’extraction de jus à base de grains
Le groupe familial, en partenariat avec Sofiprotéol, compte construire une usine dédiée à la production de jus végétaux et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne