Aller au contenu principal

Sous surveillance

Nombre de représentants du secteur agricole ont salué, suite au remaniement gouvernemental, la nouvelle dénomination du ministère de l’Agriculture, chargé désormais également de l’alimentation. Une évolution, demandée en son temps par Michel Barnier, qui devrait, comme certains le soulignent, consacrer de nouveau le rôle de l’agriculture pour la souveraineté alimentaire. L’Etat cherche peut-être aussi par ce choix, à affirmer, auprès de la grande distribution notamment, son intention de mieux contrôler tout ce qui se passe dans les filières. Néanmoins, certaines voix s’élèvent pour critiquer ce changement. C’est notamment le cas des vétérinaires inspecteurs qui jugent insuffisants les moyens mis à la disposition des services publics pour assumer cette nouvelle fonction. Ils y voient donc juste un effet d’annonce périlleux, au même titre qu’a pu l’être celui de la création de brigades d’agents de la DGCCRF pour le contrôle des marges dans les grandes surfaces.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’Algérie ouverte au blé russe dès le prochain appel d’offres ?
Thierry de Boussac, représentant du Synacomex au sein du conseil spécialisé des céréales, a expliqué qu’il n’était pas impossible…
Céréales bio : récolte française hétérogène, en baisse d'une année sur l'autre
Hormis en Hauts-de-France et dans le Nord-Est, la collecte 2020 de céréales bio est estimée en moyenne entre 25 à 35 % inférieure…
OleoZE : Objectif de commercialisation de 300 000 t de graines de colza et de tournesol à l’horizon 2023 via la plateforme digitale
La société industrielle Saipol a détaillé la stratégie à moyen terme de sa plateforme de commercialisation en ligne de graines…
Un tournesol bas carbone pour Axéréal
Après le colza, c’est au tour du tournesol de rentrer dans une logique de transition agroécologique.
La Fop appelle le gouvernement à aider la filière oléagineux et protéagineux
Entre premiers chiffres de production et plan de relance économique, la Fop interpelle le gouvernement.
Luzernes : Désialis absent du marché jusqu'à la fin septembre minimum
Face à une moindre production de luzerne sur les deux premières coupes, le déshydrateur est dans l’attente des résultats des deux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne