Aller au contenu principal

Biocarburants - Signature d'un partenariat entre InVivo et Europorte pour l'utilisation d'Oleo100

Europorte, filiale de la société privée de fret ferroviaire Getlink, assure le transport de céréales par train du groupe InVivo. Il alimente notamment la malterie de Strasbourg, appartenant à la filiale d'InVivo Malteries Soufflet. 

© dldusdn-Pixabay

Le groupe InVivo et Europorte, filiale de la société privée de fret ferroviaire Getlink, ont annoncé la signature d'un partenariat via un communiqué de presse le 1er mars 2023. Europorte s'engage à utiliser l'Oleo 100, ou B100, biodiesel contenant 100 % d'huile végétale (de colza), produit et fourni par la filiale industrielle Saipol (groupe Avril), dans le cadre du transport de céréales par voie ferrée pour le compte d'InVivo. Les trains en question roulaient auparavant au gazole non routier, utilisant les lignes capillaires non électrifiées.

InVivo rappelle qu'il affrète « chaque année environ 550 trains complets de céréales et malt à destination de ses silos portuaires et sites industriels, notamment les malteries. Le groupe fait appel à Europorte depuis de nombreuses années qui affrète pour InVivo environ 100 trains par an à destination de Rouen, Metz, et majoritairement de la malterie de Strasbourg ».

Cette dernière, détenue par la filiale d'InVivo Malteries Soufflet, sera la principale bénéficiaire du partenariat, ajoute le communiqué, puisqu'elle s'approvisionne chaque année en orge de brasserie à l'aide de 70 trains, permettant à l'entité « d’économiser 900 tonnes de CO2 par an, sur les 1 300 tonnes économisées au niveau du groupe ».

Les plus lus

Baisse des prix des céréales attendue en 2023 par la société d'études Cyclope
Les cours du blé tendre, du maïs, des huiles végétales et de la graine de soja pourraient pâtir de récoltes mondiales pour le…
Guerre en Ukraine - Les négociations se poursuivent pour reconduire l’accord sur le corridor "mer Noire"
Les Russes accusent l’Occident de ne pas respecter un autre accord signé sur les engrais. L’accord initial sur les grains se…
Guerre en Ukraine - Reconduction de l'accord sur le corridor « mer Noire » pour au moins 60 jours
La Russie pose ses conditions pour la prochaine négociation de renouvellement de l'accord et menace de livrer gratuitement l'…
Philippe Heusèle (Intercéréales) : « L’agriculture doit être gérée comme un secteur économique »
Dans le contexte particulier de tensions internationales que connaît le marché des grains, notamment du blé tendre, le président…
Céréales ukrainiennes - Quelle baisse de production attendue en 2023 ?
L'invasion russe de l'Ukraine a forcé les agriculteurs locaux à réduire leurs assolements de céréales. Une hausse des surfaces d'…
Invivo et Vivescia poursuivent leurs opérations en Ukraine
 Les groupes coopératifs français Invivo et Vivescia ont préservé leurs salariés sur le territoire ukrainien, malgré le conflit…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne