Aller au contenu principal
Font Size

Sica Atlantique : un retard des exports céréaliers rattrapable

Le silo portuaire rochelais est sensiblement en retard en termes de chargement de grains par rapport à ce qu’il aurait dû effectuer en première partie de campagne. Cependant, la barre des 2,5 Mt reste atteignable à fin juin.

© Karine Floquet

« De juillet à décembre, nous n’avons exporté qu’un gros tiers des volumes escomptés. Il nous resterait donc deux tiers du tonnage à expédier sur une demi-campagne », affirme Simon Aimar, directeur de l’activité Céréales du groupe Sica Atlantique. Ce sont le maïs (51 400 t chargées sur juillet-décembre 2017, contre 61 800 t sur juillet-décembre 2016) et l’orge (201 500 t, contre 206 500 t) qui présentent le plus de retard d’exécution. En blé tendre, les chargements sur la première partie de campagne sont convenables (590 000 t, contre 570 000 t). « Nous devrions tenir nos objectifs conservateurs de début de campagne, basés sur des exportations de grains entre 2 et 2,5 Mt sur 2017/2018, mais nous devons également envisager le scénario selon lequel il restera de la marchandise dans les silos des opérateurs fin juin », alerte le dirigeant.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Blé tendre : vers une récolte biologique 2020 qualitative à défaut de quantité
Comme pour les blés non-bio, les conditions météos de l’automne-hiver puis du printemps ont marqué les semis et les conditions de…
De la farine et du blé de France pour le Liban
Les meuniers français et certains producteurs de blé proposent d’aider le Liban.  
Une récolte française 2020 de blé tendre à 29-31 Mt ?
Le chiffre de 32-33 Mt de blé tendre récolté en France en 2020 n’est plus d’actualité. Les surfaces sont revues à la baisse, et…
Agreste abaisse son estimation de récolte française de blé tendre 2020 à 29,7 Mt
Le ministère de l'agriculture français a également revu en repli ses prévisions en orges et en colza.
Jean-François Lépy (Soufflet Négoce) : Peu de disponibilité en blé tendre et en orge pour l'export d'ici la fin de l'année
Les prix de l'orge et potentiellement du blé tendre pourraient trouver du soutien auprès de la demande chinoise, d'après Jean-…
Ca bouge dans les boissons à base d’avoine
Surfant sur les aspects nutrition, santé et allergène, l’avoine a le vent en poupe en alimentation humaine, en particulier aux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne