Aller au contenu principal

Politique
Salon international de l'Agriculture : Emmanuel Macron parle Export, Science et Protéines

Le président de la République est resté près de 13 heures dans les allées de la plus grande ferme de France sans oublier les filières Grandes Cultures.

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a passé un long moment au salon international de l'Agriculture 2020 pour son inauguration le samedi 22 février.
© Thierry Michel

Lors de son déjeuner avec les présidents des interprofessions le 22 février au Salon international de l’agriculture, le président de la République a largement évoqué les problématiques de compétitivité et d’export. « Il a compris nos préoccupations, rapporte Guillaume Roué, président de l’interprofession porcine. La compétitivité est placée au centre, même si les considérations environnementales sont une épée de Damoclès ». Emmanuel Macron aurait évoqué des objectifs à l’export : rouvrir le marché russe, continuer la dynamique en Chine et rebondir en Afrique. Le Pacte productif a également été abordé ; le secteur agricole devrait être consulté prochainement afin de faire des propositions sur la manière dont il souhaite être soutenu, aurait annoncé le président de la République.

Passage par les stands des filières Grandes cultures

Le président s’est également arrêté sur certains stands dédiées aux grandes cultures dont celui de la filière céréalière. Jean François Loiseau, président d’Intercéréales et de la Meunerie française, a salué un discours « ambitieux » sur la Politique agricole commune pour laquelle « il essaie d’emmener un maximum d’États membres vers un budget en augmentation ». 

« Écouter davantage la science et pas seulement les attentes citoyennes »

Emmanuel Macron aurait également rappelé l’importance pour la France « d’être forte sur le marché mondial en matières d’exportation de matières premières mais aussi de produits agroalimentaires », a rapporté Jean-François Loiseau. Enfin, sur le dossier des NBT/OGM notamment, le président de la République aurait fait part de son souhait « d’écouter davantage la science et pas seulement les attentes citoyennes ».

Enfin, le président de la République aurait évoqué une piste de financement « hors Pac » de 50 M€ pour abonder le prochain plan Protéines, selon le président de la Fop, Arnaud Rousseau. Ces fonds seraient issus du Green Deal, la nouvelle politique d’investissement présentée en décembre par la Commission européenne.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’Algérie ouverte au blé russe dès le prochain appel d’offres ?
Thierry de Boussac, représentant du Synacomex au sein du conseil spécialisé des céréales, a expliqué qu’il n’était pas impossible…
OleoZE : Objectif de commercialisation de 300 000 t de graines de colza et de tournesol à l’horizon 2023 via la plateforme digitale
La société industrielle Saipol a détaillé la stratégie à moyen terme de sa plateforme de commercialisation en ligne de graines…
Un tournesol bas carbone pour Axéréal
Après le colza, c’est au tour du tournesol de rentrer dans une logique de transition agroécologique.
Luzernes : Désialis absent du marché jusqu'à la fin septembre minimum
Face à une moindre production de luzerne sur les deux premières coupes, le déshydrateur est dans l’attente des résultats des deux…
La Fop appelle le gouvernement à aider la filière oléagineux et protéagineux
Entre premiers chiffres de production et plan de relance économique, la Fop interpelle le gouvernement.
Du biofioul durable français d’origine agricole à l’horizon 2022
Un ensemble de partenaires met en place une filière pour un fioul domestique issu principalement de l’estérification de colza.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne