Aller au contenu principal

Ralentissement de la production d'aliments face à la crise porcine

La production française d'aliments composés en France n'a progressé globalement que de 1 % au mois de mars 2008, à 1,584 million de tonnes, soit un rythme considéré comme largement inférieur à ceux du mois précédent, comme le confirme Coop de France Nutrition Animale et le SNIA (Syndicat national des industriels de la nutrition animale). La principale raison à ce ralentissement : deux jours ouvrés de moins cette année par rapport à mars 2007, qui seront compensés par deux jours de plus en avril 2008. Mais également, dans un contexte de crise importante pour le secteur, la production d'aliments pour porcs a accusé un recul de 4,2% à 498 100 tonnes. En volailles, la production a également marqué le pas (-3,1%) à 694 600 tonnes, essentiellement en raison une fois encore de la dinde (-7,4%). Sur les trois premiers mois de l'année 2008, l'activité est tout de même en progression de 5,6% par rapport au premier trimestre 2007, à 5,708 millions de tonnes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Nestlé choisit la France pour tester l'agriculture régénératrice
Le groupe international associe ses partenaires agricoles français à une démarche remettant le sol au coeur de l'activité agricole
Sofiprotéol mise sur les protéines végétales et le bio en 2021
La société d'investissement Sofiprotéol a fait le point sur l'année 2020 et présenté ses ambitions pour 2021
Lustucru pourrait racheter Panzani en France
La possibilité de la cession du pôle Pâtes sèches d'Ebro Foods est à nouveau d'actualité.
Dunkerque Port : un PCUF pour faciliter le contrôle des marchandises
Le Point de contact unique à la frontière (PCUF) du port de Dunkerque présente « les mêmes standards de compétitivité…
1,3 Md€ de chiffre d'affaires en 2020 pour la branche agricole d’Agrial
La branche agricole de la coopérative a moins souffert que les autres segments d’activité. L’activité globale a légèrement reculé.
« 2021 se présente bien mais il faut refaire des stocks »
Pierre Bégoc, directeur général de Désialis, spécialiste en Europe des produits déshydratés, fait le point à la veille de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne