Aller au contenu principal

Cotidienne
Prix des céréales le 19 août : Après la hausse, la baisse pour les céréales

© Samuel Cauchois / La Dépêche Le Petit Meunier

Les cours des principaux contrats sur le blé et le maïs ont vivement reculé ce jeudi 19 août 2021 à Chicago. Sur Euronext, la tendance était aussi à la baisse, tout comme sur les marchés physiques hexagonaux, dans une moindre mesure cependant. Seul le blé échéance septembre (expiration le 10) sur Euronext a vivement progressé.

Les tensions politiques internationales issues du changement de régime politique en Afghanistan (posant la question des relations internationales des grands pays avec ce pays et donc aussi entre eux), le recul net des cours du pétrole (au plus bas depuis trois mois) qui se poursuit ou encore la robustesse du dollar constituaient autant de facteurs pour la baisse des cours.

Les interrogations se poursuivent sur plusieurs estimations de récolte chez les grands pays producteurs et exportateurs, notamment en Russie. Après les 72,5 Mt annoncées par l’USDA contre 85 Mt un mois plus tôt, la Russie maintient un chiffre de 81 Mt alors que le consensus des analystes se fait aujourd’hui autour de 76-77 Mt. EN France, de son côté, l’interprofession des céréales, Intercéréales, a affirmé, ce jeudi 19 août, que « la moisson française 2021, encore en cours dans le nord du pays, saura répondre aux besoins des consommateurs (français en particulier) ». Son président, Jean-François Loiseau, précise aussi que « les besoins en céréales des Français seront satisfaits » et que la « France restera en 2021-2022 exportatrice nette de céréales ».

En France les travaux de moissons en blé se poursuivent ou sont (enfin) achevés. Les travaux de tests, tri et évaluation des grains commencent et les livraisons sont parfois difficiles, notamment en portuaires (qualité des grains, disponibilités des chauffeurs, questionnement sur les mycotoxines…). Le marché intérieur fonctionne au ralenti, les acteurs ne se positionnant que très peu pour le moment et les fabricants d’aliments pour animaux travaillent à la reformulation de leurs produits. Les petits PS ont parfois du mal à trouver des débouchés.

Pour le maïs, les opérateurs sont dans l’attente des conclusions du Pro Farmer Tour qui s’achève aujourd’hui et qui donnera ses conclusions quant au potentiel de performance des maïs étatsuniens. Les spécialistes ne s’attendent pas à un rebond des rendements de la céréale par rapport aux autres estimations faites à ce jour.

Etat des cultures en France

Selon FranceAgriMer, pour la semaine 32 (du 10 au 16 août), les conditions de culture bonnes à très bonnes du blé tendre sont stables à 74 % (56 % en 2020). Les récoltes évoluent de 72 % à 91 % des surfaces en place (100 % en 2020). La date médiane de ce stade présente un retard de 11 jours sur la moyenne 5 ans et de 14 jours sur celle de l’année dernière. En blé dur, les conditions de culture bonnes à très bonnes sont stables à 65 % (62 % en 2020). Les récoltes évoluent de 99 % à 100 % (100 % en 2020). La date médiane de ce stade présente un retard de 6 jours sur la moyenne 5 ans et de 7 jours sur celle de l’année dernière. Les conditions de culture bonnes à très bonnes de l’orge de printemps sont stables à 80 % (51 % en 2020). Les récoltes évoluent de 79 % à 97 % des surfaces en place (100 % en 2020). La date médiane de ce stade présente un retard de 7 jours sur le moyenne 5 ans et de 4 jours sur celle de l’année dernière. Enfin, les conditions de culture bonnes à très bonnes du maïs grain sont stables à 91 % (62 % en 2020). Le stade floraison femelle évolue de 97 % à 99 % (100 % en 2020). La date médiane de ce stade présente un retard de 7 jours sur la moyenne 5 ans et de 10 jours sur celle de l’année dernière. Le stade humidité du grain à 50 % débute à 1 % (15 % en 2020).

Côté commerce international, l’USDA a communiqué des ventes à l’export de 306 700 t en blé, dans les attentes des analystes, et de 726 500 t en maïs, également dans les attentes.

 

Marchés physiques français du 19 août 2021 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2021 déc. 247,00 N  
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2021 déc. 247,00 N  
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2021 déc. 246,00 N  
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager 74 kg/hl base Récolte 2021 déc. 230,00 N  
Fob Moselle meunier Récolte 2021 déc. 241,00 N  
Fob Rouen FC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2021 août 266,23 N  
Fob La Pallice FA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2021 août 267,93 N  
Départ Marne BPMF 220 Hagberg Récolte 2021 déc. 245,00 N  
Départ Sud Côte-d'Or meunier Récolte 2021 déc. 245,00 N  
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2021 déc. 236,00 N  
Départ Sud-Est meunier Récolte 2021 déc. 245,00-250,00 N  
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port La Nouvelle 20% mitadins sans garantie de Hagberg 76 kg/hl Récolte 2021 août-déc. 355,00 N  
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2021 août-déc. 340,00-350,00 N  
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2020 août-sept. 252,00 N  
  Récolte 2021 oct.-déc. 217,00 N  
Rendu La Pallice Récolte 2020 août-sept. 254,00 N  
  Récolte 2021 oct.-déc. 219,00 N  
Fob Bordeaux Récolte 2020 août-sept. 257,00 N  
  Récolte 2021 oct.-déc. 221,00 N  
Fob Rhin Récolte 2020 août-sept. 270,00 N  
  Récolte 2021 janv.-juin 236,00 N  
Départ Eure-et-Loir/Loiret Récolte 2020 août-sept. 270,50 N  
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2021 août-sept. 231,00 N  
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2021 août-sept. 220,00 N  
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2021 août-sept. 218,00 N  
Départ Sud Côte-d'Or 60-61 kg/hl Récolte 2021 août-sept. 219,00 N  
Départ Sud-Est 62/63 kg/hl Récolte 2021 août-sept. 210,00-215,00 N  
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2021 oct.-mars 241,00 N  
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Planet 11,5% max Port 500 t Récolte 2021 oct.-mars 260,00 N  
Pois Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Marne fourrager Récolte 2021 août-sept. 280,00 N  
Départ Aisne fourrager Récolte 2021 août-déc. 280,00 N  
Départ Aube fourrager Récolte 2021 août-déc. 290,00 N  

Cotations des issues de meunerie du 17 août 2021

Son fin blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 152,00-154,00 A  
  pellets dispo. 162,00-164,00 A  
Remoulage demi-blanc Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 169,00-171,00 A  
Farine basse Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 214,00-216,00 A  

Cotations commerciales des produits laitiers du 19 août 2021

Poudre de lait Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours 5% H BT vrac dispo. 2400,00 N  
Poudre de lactosérum Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours, BILA pH 6 vrac dispo. 930,00 N  

Evolution dollar / euro du 19 août 2021

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,8550 euro
1 euro 1,1696 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 19 août 2021 Clôture du marché à terme Euronext du 19 août 2021

 
Matières premières Clôture Chicago
Blé 727,50 cents/bois.
Maïs 550,00 cents/bois.
Ethanol 2,220 $/gallon
Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Sept. 2021 261,00
Déc. 2021 243,75
Mars 2022 241,75
Volume 52208
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Nov. 2021 215,75
Janv. 2022 217,50
Mars 2022 218,75
Volume 762
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 19 août 2021

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Oct. 2021 63,50 $
Indices des frets maritimes du 13 août Variation
Baltic Dry Index (BDI) 3566 63,00
Baltic Capesize Index (BCI) 4766 158,00
Baltic Panamax Index (BPI) 3566 16,00
Baltic Supramax Index (BSI) 3098 19,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 1816 17,00
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Prix des Céréales le 20 août : recul des cours du blé à Chicago, très légère hausse sur le marché européen

Les principaux cours du blé et du maïs ont nettement reculé vendredi 20 août à Chicago. Sur Euronext, ceux-ci…

Histoire et traçabilité de la bière grâce à Transparency lancé par Malteries Soufflet
Le spécialiste de l’orge de malterie propose une application pour mieux faire connaître les processus d’élaboration et de…
Roquette ouvre un centre d’expertise entièrement dédié aux protéines végétales dans l’Aisne
Cet « accélérateur en R&D » renforce la stratégie de l’entreprise « en faveur d’une nouvelle gastronomie d’origine végétale ».
La récolte française de blé tendre 2021 ne dépasserait pas les 35 Mt
La tension sur les marchés mondiaux des grains s’accroît. En France, les meuniers doivent s’adapter à la forte hétérogénéité des…
StatCan ne calme pas les craintes de pénurie en blé dur
Un risque de pénurie de pâtes alimentaires en Algérie est possible, lié notamment à la faible récolte canadienne de blé dur. En…
Farine : pas de spéculation sur les prix du blé, juste le fruit des fondamentaux du marché, selon Jean-François Loiseau (ANMF)
Après avoir tenu son assemblée statutaire en juin, l'Association de la Meunerie française a organisé sa convention annuelle à la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne