Aller au contenu principal

COTidienne
Prix des céréales du 25 juillet 2022- Les tirs de missiles russes sur le port d'Odessa suscitent le doute et font reculer les cours des céréales

© Samuel Cauchois - LA DEPECHE Le petit meunier

Après une détente liée à la signature d’accords pour la mise en place de corridor d’exportations de grains sur la mer Noire entre la Russie, l’Ukraine, la Turquie et les Nations unies, les prix du blé et du maïs ont repris le chemin de la hausse, sur Euronext comme sur le marché à terme de Chicago, sans toutefois atteindre les niveaux observés avant la baisse entamée la semaine dernière. Le tir de missiles par l’armée russe sur des infrastructures ukrainiennes du port d’Odessa n’est pas pour rassurer les opérateurs qui restent à convaincre sur la réalité d’une reprise des exportations de grains ukrainiens au départ de la mer Noire.

Dans ce contexte, les cours français du blé, de l’orge et du maïs ont reculé sur leur marché physique respectif.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Céréales et oléoprotéagineux bio : la baisse de la consommation entraîne une détente des prix
Alors que les données FranceAgriMer arrêtées au 1 er novembre affiche un recul de 7 % des utilisations de blé tendre…
Export mer Noire - Le retour de la Russie à la table de négociations détend les cours mais pas le marché
Les Russes peuvent changer d’avis du jour au lendemain, selon diverses sources publiques et privées. Près de 10 Mt de grains et…
Les groupes BZ et Bunge signent un partenariat
Le partenariat entre Groupe BZ et Bunge permettra notamment d'accroître, à Rouen, le potentiel de développement de la zone…
Quelle baisse de la production européenne d’aliments pour animaux en 2022 ?
La Fédération européenne des fabricants d'aliments composés (Fefac) a communiqué ses estimations pour la production européenne d’…
Crise énergétique - Les malteurs français veulent une solution rapide pour éviter des pertes de marché à l'international
Maillons incontournables de la filière Bière, les malteurs hexagonaux s'inquiètent de la flambée des cours de l'énergie, gaz en…
Céréales - La Tunisie pourrait importer 250 000 t de blé tendre français en 2022/2023 selon Intercéréales
Des responsables d'Intercéréales et de FranceAgriMer se sont rendus à Tunis le 9 novembre, à l'occasion des rencontres annuelles…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne