Aller au contenu principal

Ports de Lille : environ 45 % des céréales et engrais sont transportés par péniche et par train

Les chiffres de 2021 de Ports de Lille constituent pratiquement tous des records pour l’établissement portuaire, et parmi eux le trafic fluvial à 2,3 Mt et le trafic ferroviaire à près de 0,6 Mt t, sur un trafic global de 9,1 Mt.

Le Port de Santes héberge les silos verticaux du Groupe Invivo.
© Ports de Lille

« Avec une part des modes massifiés dépassant pour la deuxième année de suite la barre des 30 %, Ports de Lille est un acteur privilégié de la multimodalité des transports, et il compte poursuivre sur cette voie », indique l'établissement portuaire, à l’occasion d’une conférence sur la multimodalité organisée le 21 juin dernier. Les activités Produits agricoles et Engrais montrent l’exemple.

Transport fluvial, le fer de lance

« Si les catégories Produits agricoles et Engrais représentent une part marginale dans l’activité globale des Ports de Lille, elles se distinguent toutefois par un fort taux d’intermodalité, avec une part des modes alternatifs à la route qui évolue entre 40 % et 50 % », indique le porte-parole de Ports de Lille.

Ainsi, 44 % des 573 734 tonnes de produits agricoles et engrais manutentionnées en 2021 l’ont été par la péniche (249 577 t) et le train (5 171 t) en 2021. L’année précédente, la part modale de la voie d’eau atteignait 49 % (285 434 t) et celle du chemin de fer 0 % (0 t), sur un tonnage global de 579 906 t. En 2019, ces chiffres s’élevaient respectivement à 46 % (273 571 t) et 2 % (14 331).

Les groupes InVivo et Duriez, principaux acteurs du secteur agricole

Ports de Lille regroupe douze sites multimodaux au service de l’économie régionale et de mobilité durable. Mais l’essentiel des activités relevant des catégories de trafic Produits agricoles et Engrais se concentre sur les deux sites du Port de Santes et du Port d’Arques.

Le Port de Santes héberge les silos verticaux du Groupe Invivo, qui travaillent dans le secteur des céréales et génèrent, certaines années, du trafic ferroviaire en plus du fluvial et du routier.

Le Port d’Arques accueille, quant à lui, les silos à plat du Groupe Duriez (Arques Céréales), qui génèrent un trafic de produits agricoles, auquel viennent se conjuguer des déchargements d’engrais sur les quais pour diverses coopératives locales.

Vers un repli des trafics de céréales et d'engrais en 2022

Globalement, les produits agricoles et les engrais représentent un peu moins d’un dixième des trafics de Ports de Lille : 6,3 % en 2021, contre 7,7 % en 2020 et 7,3 % en 2019.

« Du fait des fluctuations des cours mondiaux et des aléas météorologiques, il est très difficile de réaliser des études prospectives sur ce secteur. En 2022, on table sur des volumes en légère baisse sur les céréales et en chute sur les engrais, laissant présager un repli du trafic globalement », estime le porte-parole du Ports de Lille.

Au premier semestre 2022 (chiffres provisoires), le trafic des produits agricoles et des engrais s’élève à 333 064 t, dont 169 404 t transportées par la voie d’eau et le reste en camion.

Les plus lus

Cinq mesures pour atténuer l’impact des JO sur le transport des céréales sur la Seine

Après plusieurs semaines de concertation, l’ensemble des parties prenantes ont établi un certain nombre de règles pour éviter…

Transport de céréales pendant les JO 2024 : combien de temps sera arrêtée la navigation sur la Seine ?

En plus d’une huitaine de jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques Paris 2024, la circulation des péniches de…

Prix du blé tendre : « On pourrait dans les deux prochains mois tomber autour des 220 $/t »

Les stocks mondiaux de blé sont restreints, mais la Russie reste très agressive sur le marché international.

 

Céréales – Des stocks hexagonaux 2023-2024 toujours plus abondants, selon FranceAgriMer

La consommation de la meunerie de blé tendre a été revue à la baisse entre janvier et février 2024. En maïs,…

Céréales au Maroc - La sécheresse inquiète déjà

Le Maroc constitue un important acheteur de céréales françaises.

Agro Paris Bourse lance la 64e édition de la Bourse de commerce européenne

Les organisateurs attendent plus de 3 500 personnes au Grand Palais de Paris en décembre 2024.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne