Aller au contenu principal

Résultats annuels coopérative
Oxyane, une campagne satisfaisante

La coopérative Oxyane vient de présenter son bilan et ses résultats pour 2020 tout en préparant un plan stratégique à horizon 2025.

Bilan 2020 satisfaisant pour la coopérative agricole Oxyane, dont c'était le premier exercice complet depuis le rapprochement de Dauphinoise et Terre d'Alliances, selon Georges Boixo (directeur général, à gauche), Thierry Josserand (président, au fond) et Jean-Yves Colomb (président délégué).
© Oxyane

Pour Oxyane, fusion des coopératives Terre d’Alliances et Dauphinoise autorisée le 30 juin 2020 par l’Autorité de la concurrence (rétroactive au 1er juillet 2019), 2020 a été la première campagne pleine réunissant les activités des deux structures. « Cet exercice juillet 2019-juin 2020 est satisfaisant. Il a été positif sur tous les métiers : agriculture, nutrition animale, grand public (malgré la Covid-19 et la fermeture des magasins deux semaines), œufs, machinisme », ont déclaré Thierry Josserand (président), Jean-Yves Collomb (président délégué) et Georges Boixo (directeur général), les trois pilotes du nouvel ensemble, lors d’une conférence le 16 février.

Le chiffre d’affaires consolidé ressort à 624 M€ avec un excédent brut d’exploitation de 32 M€ et un résultat d’exploitation de 7,5 M€. À noter que 25 % de ce chiffre d’affaires est réalisé sur le segment Métier du grain (collecte 2019/2020 à 731 846 t).

Connue pour sa démarche en haute valeur environnementale (HVE), Oxyane a confirmé l’intérêt de cette certification puisque, courant 2020, Agromousquetaires (Intermarché) a décidé de passer 100 % de la production de sa gamme de pains La Campanière en HVE. Aujourd’hui, entre Agromousquetaires et quelques meuniers, la HVE concerne 8 000 t de blé et 200 exploitations en grandes cultures.

Oxyane a confirmé le développement du bio avec 12 000 à 15 000 t produites, toutes filières confondues. Le bio, c’est aussi cinq administrateurs au conseil d’administration de la coopérative (contre aucun il y a cinq ans). Plus généralement, 41 000 ha des adhérents sont en filières contractualisées à valeur ajoutée.

Vision à l'horizon 2025

La coopérative présentera un plan stratégique, « Oxyane 2025 », lors de son assemblée générale le 18 mars, autour de l'axe « Construire une agriculture d’avenir et cultiver l’esprit coopératif » dans un « contexte réglementaire, sociétal et environnemental toujours plus exigeant ».

Quatre grands thèmes sous-tendent de projet. D’abord, proposer des relais de croissance en amont et en aval des filières sur des activités porteuses, attendues par les industries agroalimentaires et par les consommateurs. Cela concernera notamment le secteur des grandes cultures mais aussi le bio (lentilles, pois chiches et soja).

Ensuite, développer de nouvelles sources de revenus en lien avec les exploitations (énergie...) afin d’être acteur de la transition agroécologique du territoire de la coopérative (elle vient de lancer, en partenariat avec l’acteur régional d’exploitation de centrales solaires Terre et Lac, une coopérative solaire baptisée Oxyane Solaire). Il sera également question de participer à la transformation du modèle agricole de sa région (Auvergne Rhône-Alpes pour l’essentiel).

Enfin, produire en préservant les ressources naturelles et énergétiques de notre planète. Oxyane précise que « c’est la nouvelle voie de l’agriculture, fondée sur une relation « gagnant-gagnant » entre agriculteurs et consommateurs ». Dans ce chapitre, il s’agit notamment de favoriser l’utilisation des moyens de biocontrôle sur les cultures spécialisées mais aussi « et autant que faire se peut sur les grandes cultures (Trichogrammes notamment…) et de valoriser les co-produits en les recyclant pour l’approvisionnement des filières animales ou énergétiques.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Marché des engrais : relâchement de la tension sur les prix des produits azotés

Après la flambée des cours des engrais en réaction à l’invasion de l’Ukraine fin février, le mois d’avril enregistre un…

Les prix du blé pourraient nettement baisser après l'été 2022
Le cabinet d'analyse Stratégie Grains juge le marché mondial du blé tendre équilibré, alors que celui du maïs s'avère plus tendu…
Terrena présente ses résultats 2021 et confirme la pertinence de son plan à horizon 2030
Les indicateurs financiers sont bons pour le groupe et la coopérative de Loire-Atlantique.
Production mondiale de blé 2022/2023 en repli, à cause de la guerre en Ukraine, selon l'USDA
Les stocks mondiaux de blé tombent à 267,02 Mt pour 2022/2023, contre 279,72 Mt en 2021/2022
Céréales et oléoprotéagineux bio : la flambée des cours inquiète la filière

Le marché bio continue à subir l’onde de choc provoqué par le contexte du conflit en Ukraine et la flambée des cours de…

La Fête du pain de retour en 2022 !
Après deux années blanches pour cause de Covid-19, l’évènement national revient du 16 au 22 mai 2022.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne