Aller au contenu principal

Meunerie
Opération séduction de l’ANMF au Salon de l’agriculture 2019

Du nettoyage du grain au tamisage des farines, chaque étape de la mouture était représentée dans cette maquette animée.
© Rodolphe de Ceglie

 

Une maquette animée d’un moulin, des minotiers ou encore des étudiants de l’École nationale de la meunerie et des industries céréalières (Ensmic), l’Association nationale de la meunerie française (ANMF) a profité du Salon de l’agriculture à Paris pour rencontrer le grand public au sein de l’espace Céréales du stand de l’Odyssée végétale. Les Français connaissent les producteurs de blé tendre et les boulangers, mais entre les deux, ce n’est pas toujours très clair, estime en substance Valérie Mousquès-Cami, responsable de la communication de l’ANMF.

Animation pédagogique et présence renforcée

Attraction des plus pédagogiques mise à disposition par les Moulins Viron, la maquette animée d’une minoterie donnait à voir toutes les étapes de transformation du grain de blé tendre en farine. Par ailleurs, meuniers, étudiants et professeurs de l’Ensmic ont également joué le jeu en présentant cette profession ancestrale, mais finalement peu connue… et «qui recrute», comme le rappelle
Valérie Mousquès-Cami. D’après l’ANMF, l’espace a accueilli près de 20 000 visiteurs sur la semaine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’Algérie ouverte au blé russe dès le prochain appel d’offres ?
Thierry de Boussac, représentant du Synacomex au sein du conseil spécialisé des céréales, a expliqué qu’il n’était pas impossible…
Céréales bio : récolte française hétérogène, en baisse d'une année sur l'autre
Hormis en Hauts-de-France et dans le Nord-Est, la collecte 2020 de céréales bio est estimée en moyenne entre 25 à 35 % inférieure…
Récolte de blé tendre, morne campagne !
La récolte française de blé tendre et celles des pays de l’UE apparaissent globalement décevantes en volume. La qualité est…
OleoZE : Objectif de commercialisation de 300 000 t de graines de colza et de tournesol à l’horizon 2023 via la plateforme digitale
La société industrielle Saipol a détaillé la stratégie à moyen terme de sa plateforme de commercialisation en ligne de graines…
La Fop appelle le gouvernement à aider la filière oléagineux et protéagineux
Entre premiers chiffres de production et plan de relance économique, la Fop interpelle le gouvernement.
Un tournesol bas carbone pour Axéréal
Après le colza, c’est au tour du tournesol de rentrer dans une logique de transition agroécologique.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne