Aller au contenu principal

ODA en liquidation judiciaire

© Succo (Pixabay)

Le groupe Offre et Demande Agricole (ODA) a annoncé le 3 mai au soir que « la majorité des sociétés du groupe ODA ont été mises en liquidation judiciaire (par le tribunal de commerce de Bourges), entraînant la fin de leurs activités », après 21 ans d'existence. Son dirigeant, Renaud de Kerpoisson, a évoqué au média local le Berry Républicain la mauvaise récolte 2016 et les prix peu rémunérateurs ces dernières années comme responsables de la situation: « 2016 a été une année de récoltes céréalières catastrophiques (...). Les prix ont chuté, idem en 2017, puis en 2018, où la sécheresse a en outre sévi. Nos clients n’avaient tout simplement plus d’argent à investir dans ce que nous leur proposions… ». Près de 50 personnes travaillant pour le groupe vont perdre leur emploi, précise ce dernier. Seule la société spécialisée dans le courtage sur les marchés physiques AgricoTe pourrait être reprise avec 4 ou 5 salariés.

Les plus lus

Cinq mesures pour atténuer l’impact des JO sur le transport des céréales sur la Seine

Après plusieurs semaines de concertation, l’ensemble des parties prenantes ont établi un certain nombre de règles pour éviter…

Transport de céréales pendant les JO 2024 : combien de temps sera arrêtée la navigation sur la Seine ?

En plus d’une huitaine de jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques Paris 2024, la circulation des péniches de…

Prix du blé tendre : « On pourrait dans les deux prochains mois tomber autour des 220 $/t »

Les stocks mondiaux de blé sont restreints, mais la Russie reste très agressive sur le marché international.

 

Céréales – Des stocks hexagonaux 2023-2024 toujours plus abondants, selon FranceAgriMer

La consommation de la meunerie de blé tendre a été revue à la baisse entre janvier et février 2024. En maïs,…

Céréales au Maroc - La sécheresse inquiète déjà

Le Maroc constitue un important acheteur de céréales françaises.

Le port de Rouen relativise la baisse de ses exportations de blé sur le premier semestre 2023-2024

Les chargements au départ des terminaux céréaliers du port de Rouen ont chuté de 24 % entre les premiers semestres des…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne