Aller au contenu principal
Font Size

Prix alimentaires et récoltes dans le monde
L’Indice des prix des produits alimentaires de la FAO recule encore !

L’indice est au plus bas depuis 17 mois. La FAO confirme des récoltes céréalières abondantes.

© picjumbo_com-Pixabay

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a publié le 4 juin son indice mensuel des prix des produits alimentaires, regroupant céréales, oléagineux, produits laitiers, viandes et sucre, et pondéré par les échanges commerciaux. Il tombe à un plus bas depuis 17 mois (soit décembre 2018), à 162,5 points en moyenne en mai, en recul de 1,9 % par rapport à avril. Il s’agit de la quatrième baisse consécutive de l’indice. Ceci en raison d’une offre « qui apparaissait relativement haute et d’une demande qui s’est affaiblie suite aux restrictions économiques provoquées par la pandémie du Covid-19 ».

Production 2020/2021 de céréales à 2 780 Mt, selon la FAO

L’offre en céréales est en effet abondante, selon les chiffres publiés le même jour par l’organisation internationale. La production mondiale pour la campagne 2020/2021 est attendue à 2 780 Mt, contre 2 710,9 Mt en 2019/2020.

La consommation internationale de céréales grimpe d’un an sur l’autre, passant de 2 689,4 Mt à 2 732,4 Mt, et les stocks globaux de 882,7 Mt à 926,8 Mt. Ceci en raison d’un « accroissement marqué de l’utilisation pour l’alimentation animale par rapport à 2019-2020, même si les utilisations alimentaires et industrielles devraient augmenter aussi ». Par ailleurs, la plus grande partie de la croissance de la consommation devrait porter sur le maïs, « dont l’utilisation devrait augmenter de 3 % (33 Mt) et atteindre 1 169 Mt, en raison du rebond attendu de la demande industrielle, en particulier pour la production d’éthanol aux États-Unis, et d’une augmentation plus marquée de l’utilisation pour l’alimentation animale, en particulier en Chine ».

La récolte de blé est prévue à 758,3 Mt, contre 762,2 Mt en 2019/2020. Les réserves grimpent annuellement de 4,1 Mt, à 280,3 Mt, alors que la consommation régresse de 3,2 Mt, à 754,3 Mt. La production mondiale de céréales secondaires (incluant le maïs) est attendue à 1 513,5 Mt, contre 1 448,1 Mt l’an dernier. Les réserves et la consommation mondiales sont attendues en hausse de respectivement de 41,5 Mt et de 38,2 Mt, à 464,6 Mt et 1 468 Mt.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[Coronavirus Covid 19] Kronenbourg se positionne pour accompagner la reprise
Le brasseur français (700 Ml de bière par an et 1 200 salariés) agit dans le cadre du déconfinement et prépare la saison d’été.
[Coronavirus Covid 19] La boulangerie artisanale et industrielle française navigue à vue

Jean François Loiseau, président d’Intercéréales et de l’Association nationale de la Meunerie française, a bien souligné, le…

[Coronavirus - Covid-19] Jean-François Loiseau : "La filière céréalière a absorbé tous les surcoûts liés au Covid-19"
Le président d'Intercéréales, Jean-François Loiseau, a appelé l'État à "plus de reconnaissance et d'accompagnement" à l'occasion…
De nouveaux aménagements prévus pour Soufflet à Rouen
Suite à l’approfondissement du chenal d’accès au port de Rouen, réalisé par Haropa, le réaménagement du poste Soufflet-Socomac1…
Une récolte de blé tendre à 32-33 Mt encore crédible

Fin mai, Stratégie Grains annonçait dans nos colonnes une récolte…

A 20 ans, la filière CRC redouble de projets
A l’occasion de son 20e anniversaire, Marc Bonnet, directeur général du GIE CRC (groupement d’intérêt économique pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne