Aller au contenu principal

Pôles de compétitivité
L'État va soutenir la recherche sur les « biofertilisants »

Le gouvernement a annoncé le 21 juillet le financement de 99 nouveaux projets R&D émanant de 59 pôles de compétitivité, pour un financement étatique de 109 M€. Plusieurs de ces projets touchent à l'agriculture, à l'agroalimentaire ou aux bioressources. Le projet Emac vise à créer de nouveaux emballages « intelligents » pour une meilleure préservation des aliments (maîtrise de différents éléments volatils et de paramètres physico-chimiques composant l'atmosphère protectrice, notamment). Ce projet est porté par les pôles de compétitivité Vitagora, Plastipolis et Industries et Agro-ressources. Autre projet retenu, Néofertil du pôle Agrimip Innovation dont l'objectif est de produire des « biofertilisants » définis comme des produits contenant des micro-organismes ayant la capacité de stimuler la croissance des plantes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Nestlé choisit la France pour tester l'agriculture régénératrice
Le groupe international associe ses partenaires agricoles français à une démarche remettant le sol au coeur de l'activité agricole
Sofiprotéol mise sur les protéines végétales et le bio en 2021
La société d'investissement Sofiprotéol a fait le point sur l'année 2020 et présenté ses ambitions pour 2021
Lustucru pourrait racheter Panzani en France
La possibilité de la cession du pôle Pâtes sèches d'Ebro Foods est à nouveau d'actualité.
Dunkerque Port : un PCUF pour faciliter le contrôle des marchandises
Le Point de contact unique à la frontière (PCUF) du port de Dunkerque présente « les mêmes standards de compétitivité…
1,3 Md€ de chiffre d'affaires en 2020 pour la branche agricole d’Agrial
La branche agricole de la coopérative a moins souffert que les autres segments d’activité. L’activité globale a légèrement reculé.
« 2021 se présente bien mais il faut refaire des stocks »
Pierre Bégoc, directeur général de Désialis, spécialiste en Europe des produits déshydratés, fait le point à la veille de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne