Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les surfaces sont suffisantes pour produire des agrocarburants, selon l’Onigc

L’Onigc assure que l’objectif d’incorporation de 7% d’agrocarburants en 2010 ne nuirait ni aux besoins alimentaires français ni à l’export

POSSIBLE. L’Organisme national interprofessionnel de gestion des céréales a rendu public une étude montrant que l’objectif français d’incorporation de 7% d’agrocarburants dans les carburants traditionnels à l’horizon 2010 est possible, sans pour autant compromettre les besoins alimentaires du pays, et en conservant même sa capacité exportatrice céréalière. Cette étude, présentée à la presse le 22 novembre, a été réalisée par un comité spécial créé par l’Onigc.

Les coproduits des agrocarburants permettraient un gain de terres

Pour répondre aux objectifs de Bruxelles, les filières devront produire 2.620.000 t de biodiesel et 740.000 t d'éthanol, alors qu'elles n'en produisent respectivement que 70.000 et 230.000 t actuellement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[Coronavirus Covid 19] Moulin de la Chaume : « Nous avons adapté notre production et certaines choses mises en place perdureront »
Rachel Rossetto, directrice générale de Moulin de la Chaume (La-Voulte-sur-Rhône, Ardèche) appartenant au groupe …
Résultat net du groupe Avril en hausse de 119 % entre 2018 et 2019, à 35 millions d'euros
Le géant agro-industriel français déclare que ses résultats financiers 2019 ont dépassé ses espérances, notamment grâce à l'…
[Covid 19] Croissance en berne et dépenses de consommation aussi, sauf pour l’alimentaire
Comme attendu, avec une croissance en baisse, les dépenses des ménages le sont aussi. Détails.
Cultures céréalières : « des situations irrattrapables dans certains secteurs de l'Hexagone »
Selon Arvalis-Institut du végétal, la principale préoccupation pour les cultures de blé et d’orge françaises est actuellement le…
[Covid-19] Démarrage dans l’incertitude pour la première coupe de luzerne 
La première coupe de luzerne a commencé plutôt vers fin avril. Les acteurs sont confiants en dépit des incertitudes de marché. Le…
[Coronavirus Covid 19] Banque de France : nouvelles perspectives d’activités et de croissance économiques en agriculture et agroalimentaire
Comme chaque mois, la Banque de France vient de publier son enquête mensuelle de conjoncture. Le point par rapport au mois…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne