Aller au contenu principal

Évènement
Les PAT parachutées dans le débat médiatique

Si les professionnels saluent la décision bruxelloise d’autoriser les protéines animales transformées en aquaculture, ils s’interrogent sur le fait que le gouvernement ne réagisse qu’un mois après la parution du règlement, en pleine crise sur la viande.

Le Règlement (UE) n°56/2013 du 16 janvier 2013, qui autorise dès le 1er juin prochain l’utilisation des protéines animales transformées (PAT) issues de non-ruminants dans l’alimentation des poissons d’élevage et autres animaux d’aquaculture, a été publié au Journal officiel de l’UE le 24 janvier dernier. « Nous nous demandons pourquoi le gouvernement ne réagit que maintenant en pleine crise médiatique relative à l’affaire de tromperie concernant la viande de cheval », s’interroge Valérie Bris, directrice de Coop de France Nutrition animale. Et Christian Roques, responsable Vente produits finis d’Akiolis, spécialiste entre autres de la valorisation des coproduits animaux issus de la chaîne alimentaire, de renchérir : « On aurait voulu choisir le plus mauvais moment pour débattre de cette décision, on n’aurait pas mieux fait. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’Algérie ouverte au blé russe dès le prochain appel d’offres ?
Thierry de Boussac, représentant du Synacomex au sein du conseil spécialisé des céréales, a expliqué qu’il n’était pas impossible…
Céréales bio : récolte française hétérogène, en baisse d'une année sur l'autre
Hormis en Hauts-de-France et dans le Nord-Est, la collecte 2020 de céréales bio est estimée en moyenne entre 25 à 35 % inférieure…
Récolte de blé tendre, morne campagne !
La récolte française de blé tendre et celles des pays de l’UE apparaissent globalement décevantes en volume. La qualité est…
OleoZE : Objectif de commercialisation de 300 000 t de graines de colza et de tournesol à l’horizon 2023 via la plateforme digitale
La société industrielle Saipol a détaillé la stratégie à moyen terme de sa plateforme de commercialisation en ligne de graines…
Un tournesol bas carbone pour Axéréal
Après le colza, c’est au tour du tournesol de rentrer dans une logique de transition agroécologique.
La Fop appelle le gouvernement à aider la filière oléagineux et protéagineux
Entre premiers chiffres de production et plan de relance économique, la Fop interpelle le gouvernement.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne