Aller au contenu principal

Biotechnologie
Les Argentins libres de cultiver du blé OGM

La société Bioceres a remporté son pari en arrachant l’autorisation de vendre ses semences de blé transgénique, une première mondiale. Suivi de ce dossier explosif depuis Buenos Aires.

Julián Domínguez, le ministre de l’Agriculture argentin a dit qu’il n’était pas « dérangé » en annonçant son autorisation de semer du blé OGM dans les Pampas, le 12 mai dernier, à Mar del Plata.
© Marc-Henry André

La stratégie de la tortue audacieuse adoptée par la société de biotech argentine Bioceres, avec son blé OGM censé tolérer la sécheresse, dit HB4, est gagnante : elle a obtenu, la semaine dernière, l’autorisation de vendre de telles semences au tout venant – une première mondiale – en Argentine. Désormais, il ne tient qu'à elle de les mettre effectivement sur le marché. Ce que Bioceres se gardera bien de faire lors de cette campagne de blé argentine 2022-2023 qui démarre tout juste. Elle a le temps et, surtout, sait que brûler une étape pourrait être fatal à son projet. Mais elle avance, aux quatre coins du globe, pour faire accepter son innovation technologique.
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Moisson 2022 : rendements de colza attendus dans la moyenne historique, selon Terres Inovia
La sécheresse printanière ainsi que la vague de chaleur devraient occasionner moins de dégâts sur les colzas qu’en céréales, la…
Moisson 2022 : « des rendements de céréales encore plus hétérogènes que d’habitude »
Le président de l’AGPB (Association générale des producteurs de blé) Eric Thirouin craint une forte variabilité des situations…
Canicule 2022 : Peu d’effet sur les rendements de blé tendre et d’orge d’hiver, attention aux orges de printemps
Jean-Charles Deswartes, ingénieur d'Arvalis-Institut du végétal, explique que les blés tendres et les orges d’hiver sont…
Stocks mondiaux de blé en hausse entre 2021/2022 et 2022/2023, selon Amis
L’indice des prix du blé de la FAO (organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) a augmenté entre avril…
« Ce n’est pas le blé produit qui est à surveiller mais sa mobilité »
Le cabinet d’analyse Agritel estime qu’une baisse des prix du blé tendre ne sera possible qu’en cas d’amélioration de la…
Céréales et oléoprotéagineux bio : la volatilité du marché conventionnel perturbe le bio

La fixation des prix pour la nouvelle récolte est d’autant plus compliquée que la marché du conventionnel fait le yoyo…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne