Aller au contenu principal

Filière brasserie/Coronavirus
[Covid-19] Le post déconfinement est plus délicat à gérer pour Heineken que pour Carlsberg

Ce mercredi, les deux brasseurs ont publié leurs résultats pour le troisième trimestre 2020 et ceux des neufs premiers mois de l’année.

© Christian_Birkholz (Pixabay)

Pour le Néerlandais Heineken, la croissance organique des volumes de bière vendus par le groupe (Heineken, Amstel, Desperado…) recule de 1,9 % pour ce troisième trimestre (- 2,4 % en Europe) et de 8,1 % pour les neufs premiers mois de l’année. La marque Heineken seule progresse en revanche de 7,1 % sur le trimestre considéré et de 1 % pour la période janvier septembre 2020. La bière sans alcool Heineken 0.0 a connu une croissance à deux chiffres selon le groupe. Du coup, le profit net pour l’ensemble des activités ressort à 396 M€ pour les neufs premiers mois de l’année (1,667 M€ pour la même période l’an passé).

L’entreprise, qui a suspendu en avril la publication de tout chiffre indicatif de prévision pour le reste de l’année, maintient cette décision et s’attend à un quatrième trimestre volatile en raison de la deuxième vague de Covid-19. SI toutes les zones du monde sont impactées par la crise sanitaire, l’Europe pourrait l’être plus sévèrement que d’autres en cette fin d’année.

Dans les éléments de prévision sur la stratégie du groupe, les dirigeants de Heineken disent vouloir continuer à adapter la structure de l’entreprise à cette nouvelle donne sanitaire et aux évolutions de comportements des consommateurs. Cela passe par un plan de réduction des coûts de personnel de 20 %, avec un début de ce plan lors du premier trimestre 2021. Selon l’agence de presse néerlandaise ANP, cette restructuration pourrait inclure des licenciements.

Du mieux pour Carlsberg

Du côté du Danois Carlsberg, on annonce une croissance organique du volume des ventes de 2,4 % pour le trimestre écoulé et de – 4 % pour les trois premiers trimestre de l’exercice 2020 (- 0,8 % en Europe de l’Ouest, - 0,4 % en Asie mais + 12,6 % en Europe de l’Est). La marque Tuborg a progressé de 4 % en volume et Carlsberg a reculé de 2 %. En revanche, Grimbergen et les bières artisanales ont vu leurs ventes augmenter de 12 %, 1664 Blanc de 13 % alors que les bières sans alcool ont cru de 29 %.

Le chiffre d’affaires total trimestriel du groupe a baissé de 6,8 % à 17,3 Md de couronnes danoises (2,32 Md€ avec une couronne danoise équivalent à 0,13 euro). Le recul est de 10,5 % pour la période janvier septembre, à 46,1 Md de couronnes. Pour le groupe, cette « forte performance » au troisième trimestre, le développement continu des ventes en Chine et en Russie en ce début de quatrième trimestre et la politique de réduction des coûts permet d’entrevoir un profit opérationnel moins mauvais que prévu jusque-là, même si l’incertitude reste importante actuellement sur les activités en Europe : la baisse pourrait être d’environ 5 % au lieu des 8-9 % avancés auparavant.

Lors de la présentation des résultats, Cees’t Hart, le PDG, a dit vouloir « continuer à adapter l’organisation, les processus de travail et les structures de l’entreprise à une nouvelle réalité de marché, y compris les attentes nouvelles des consommateurs ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Thierry Blandinières plaide pour la création d'un contrat Blé premium à Chicago
A l'occasion du congrès de l'Association générale des producteurs de blé, le patron du groupe In Vivo a défendu la création d'un…
« La HVE n’est pas contre les autres certifications mais à côté et s’adresse au plus grand nombre »
Josselin Saint-Raymond, secrétaire général de l’Association nationale de développement de la HVE – HVE et directeur à l’…
Ÿnsect : partenariat avec Noriap pour livrer en nourriture sa future usine d'insectes près d’Amiens
Ce site de fabrication d'ingrédients à base de larve de scarabée Molitor, à la capacité de production record, « consolidera sa…
Danone s’intéresse à l’huile et la protéine de pongamia
Les produits à base de cette légumineuse sont développés par une jeune entreprise étatsunienne.
LSDH : création de l’Atelier INOVé, une unité d’extraction de jus à base de grains
Le groupe familial, en partenariat avec Sofiprotéol, compte construire une usine dédiée à la production de jus végétaux et…
Cyclope 2021 : « un pseudo supercycle haussier des matières premières »
Philippe Chalmin, président de l’association Cyclope, a présenté le 26 mai son rapport 2021, intitulé « Cette obscure clarté qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne