Aller au contenu principal

Transport fluvial
Lancement d’un fonds national pour aider les entreprises du fret fluvial

Les entrepreneurs du fret fluvial peuvent bénéficier d’un prêt d’honneur pour donner une nouvelle envergure à ce moyen de transport écologique.

Signature de l'accord de partenariat pour lancer un fonds national de "prêts Fluvial Initiative", doté dès son lancement d’un million d’euros.
© Voies navigables de France

C’est le 8 juin que le réseau Initiative France, Initiative Seine Yvelines, Voies navigables de France et Entreprises fluviales de France ont officiellement lancé un fonds national de prêts d’honneur, doté d’un million d’euros dès son démarrage. Géré par l’association Initiative Seine Yvelines, membre du réseau Initiative France, et soutenu par le ministère de la Transition écologique, il vise à soutenir la création, la reprise et la croissance d’entreprises de fret fluvial.

Une aide financière exceptionnelle

« Grâce au soutien financier de Voies navigables de France dans ce fonds, les 210 associations du réseau Initiative France pourront proposer aux entrepreneurs un prêt d’honneur fluvial », précise le communiqué en date du 9 juin. Dans le détail, ce "prêt Fluvial Initiative", à taux 0 et sans garantie, pouvant atteindre 75 000 €, est octroyé à la personne, à la condition que l’entreprise, basée en France, ait moins de sept ans d’ancienneté. Il s’agit en effet de « répondre aux importants besoins d’investissements au départ ou développement d’une entreprise fluviale (acquisition d’un bateau…) ». « Le relai pris par Initiative France au fonds Fluvial Initiative, jusque-là exclusivement géré par la profession, permet aux entreprises de navigation d’accéder, par le biais d’un réseau de proximité dense et structuré, à un niveau de prêt jamais atteint par le passé et à un accompagnement personnalisé au montage de projets », se réjouit Didier Leandri, président délégué général d’Entreprises fluviales de France, la fédération professionnelle nationale représentative de la navigation intérieure.

Et ce d’autant que ce "prêt Fluvial Initiative" vient compléter le prêt d’honneur local octroyé par les associations d’Initiative France, qui « renforce l’apport personnel et agit comme un levier pour obtenir un prêt bancaire d’un montant huit fois supérieur, en moyenne », indique le communiqué. Et Juliette Bourdillon, présidente d’Initiative Seine Yvelines, le gestionnaire du fonds, de souligner que « neuf entreprises sur dix sont encore là après trois ans d’existence lorsqu’elles bénéficient du financement et de l’accompagnement du réseau Initiative France ».  Rappelons que l’association Initiative Seine Yvelines, créée en 1999, apporte son soutien aux créateurs d’entreprises ainsi qu’aux chefs d’entreprise pour financer leur développement grâce à l’octroi d’un prêt d’honneur à 0 % et d’un accompagnement gratuit personnalisé.

En droite ligne avec le Contrat d’objectifs et de performance

« Le lancement de ce dispositif [de prêt Fluvial Initiative] accompagnera cette volonté de donner une nouvelle envergure au transport fluvial et de le confirmer comme un acteur essentiel de la logistique de demain », a déclaré Thierry Guimbaud, directeur général de Voies navigables de France. Cette ambition est portée par le Contrat d’objectifs et de performance 2020-2029 que VNF a signé le 30 avril avec l’Etat et qui fixe des objectifs forts de développement du fret fluvial. « A l’horizon 2030, le volume de fret transporté par voie fluviale pourrait augmenter de moitié, ce qui porterait le potentiel trafic à plus de 10 milliards de tonnes-kilomètres, soit plus de 75 Mt de marchandises transportées par voie fluviale », explique le dirigeant de VNF.

Pour ce faire, le Contrat d’objectifs et de performance est doté de moyens financiers importants et inédits : 220 M€ en 2020, 300 M€ en 2021 (grâce à l’apport de 175 M€ du plan de relance sur 2021-2022). « A l’horizon 2030, 3 Md€ seront consacrés en investissement aux infrastructures fluviales, dont 1,9 Md€ dédiés à la régénération et à la modernisation du réseau, conformément aux priorités sur l'entretien des réseaux existants qui permettent d'assurer les "transports du quotidien" », indique un communiqué gouvernemental en date du 30 avril. Le Contrat d’objectifs et de performance prévoit, par ailleurs, « d’élaborer une stratégie économique de long terme visant à diversifier les recettes de VNF et développer ses ressources propres ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Céréales : une récolte française au-delà des 53 Mt dont 37,1 Mt de blé tendre, selon Agreste

Le service statistique du ministère de l’Agriculture a publié ses estimations de production pour la…

Le palier des 2 Mt de blé tendre exportées vers l’Algérie atteignable par l’Argentine
La récolte argentine de blé 2021/2022 s’annonce volumineuse. Un grand exportateur révèle avoir déjà réservé plus de 500 000 t de…
Prix des Céréales le 30 juillet : nouvelle hausse en blé tendre et en orge fourragère, dopés par les intempéries

Les cours des céréales à paille françaises ont de nouveau progressé sur leur marché physique respectifs entre les 29 et 30…

Roquette et NotCo s’allient pour créer des alternatives végétales à la viande et aux produits laitiers
L’expertise de Roquette permettra à la start-up NotCo d’aller plus vite dans le développement de produits innovants à base de…
Ebro Foods cède une partie de Panzani au fonds CVC Capital
L’opération concerne les pâtes sèches, le couscous, les sauces et la semoule.
Prix des Céréales le 23 juillet : hausse du blé français avec le retour des pluies

Si les cours du blé et du maïs ont marqué le pas outre-Atlantique sur le marché à terme de Chicago, sur fond d’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne