Aller au contenu principal

Conseil et accompagnement en agroalimentaire
Lancement d’AuxinéA pour accompagner les coopératives et les industries agroalimentaires

Catherine Requier, forte de ses dix ans d'expérience au sein des directions financières de groupes coopératifs, va piloter la société AuxinéA, filiale d'Unigrains.
© Unigrains

Pour faire face aux profondes mutations impactant les modèles économiques et organisationnels des groupes coopératifs agricoles et des entreprises de l’agroalimentaire, Unigrains, société d’investissement spécialiste de l’agroalimentaire et de l’agro-industrie depuis plus de cinquante-cinq ans sur les questions de fonds propres et quasi-fonds propres, a annoncé, le 27 janvier, le lancement d’AuxinéA.

Cette entreprise créée en décembre 2020, disposant d’un statut juridique propre mais filiale d’Unigrains, est une société de conseil ayant donc pour mission « d’accompagner les groupes coopératifs agricoles et les entreprises de l’agroalimentaire pour les aider à apporter des réponses pragmatiques et adaptées aux enjeux financiers, d’organisation et de gouvernance auxquels elles font face », explique le communiqué de presse.

AuxinéA interviendra dans le cadre de missions ponctuelles ou récurrentes dans les domaines d’expertise comme la structuration financière, le financement et la trésorerie, la planification financière, le contrôle de gestion et l’optimisation des processus ou encore la gestion des risques financiers. Ces domaines seront amenés à s’étendre par la suite.

Les équipes d’experts sont en cours de constitution avec des ressources intégrées à la société et d’autres qui interviendront en restant extérieures à cette dernière en fonction des problématiques à résoudre.

« Nous nous adressons à toute structure de type PME, ETI… en relation avec le monde de l’agroalimentaire, que ce soit sur l’amont ou encore au niveau équipement ou distribution », explique Catherine Requier, qui dirige AuxinéA. Et de préciser : « AuxinéA se distingue par sa très grande proximité avec le monde agricole et la compréhension de ses spécificités. C’est en mettant en avant notre ADN commun que nous souhaitons nous positionner auprès des directions générales et directions financières et les accompagner dans la mise en place de solutions adaptées à leurs besoins, en prenant soin, lorsque cela est possible, de transmettre du savoir-faire aux équipes en place ».

Le business model de l’entreprise sera celui, classique, de ce type de structure (pourcentage sur certaines activités, forfait ou temps passé pour d’autres). AuxinéA bénéficiera de l’expérience et du réseau du Groupe Unigrains, « tout en agissant en complète indépendance, pour servir l’intérêt exclusif de ses clients ». La jeune entreprise a du reste vocation à travailler sur bien d’autres clients et dossiers que les seules participations d’Unigrains.

Catherine Requier, forte de quinze ans d’expérience professionnelle, a travaillé aussi pendant dix ans au sein des directions financières de groupes coopératifs tels que Limagrain ou Tereos. Elle est diplômée de Sciences Po Strasbourg et est titulaire d’un Master « Finance d’entreprise et Ingénierie financière » de l’université Paris Dauphine.

Les plus lus

Pellets d'aliment composé
Comment les taxes sur les importations de tourteau de tournesol russe vont affecter le marché français

Pour David Saelens, président de la branche nutrition animale de La Coopération agricole, le projet européen de taxation des…

Météo en Russie : faut-il vraiment s’inquiéter des effets du gel sur le blé tendre ?

Les cours du blé tendre ont fortement progressé sur Euronext ces dernières semaines, compte tenu d’une météo jugée adverse en…

Moisson 2024 : à quoi s'attendre pour la récolte française de blé tendre ?

Les pluies ont fortement affecté les cultures de blé tendre en France ces derniers mois, causant l'apparition de diverses…

Moisson française 2024 – Hausse des surfaces prévues en maïs, stabilité en tournesol, conditions de culture contrastées en céréales d’hiver

Le service de Statistique et prospective du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire (Agreste) vient de…

« Nous ne voyons pas de raison pour que les prix du blé remontent à nouveau », déclare Philippe Chalmin

Pour Philippe Chalmin, économiste, la place de la Chine sur les marchés mondiaux devrait constituer le principal facteur de…

Logo Nutréa, "Une force pour l'élevage"
Nutrition animale : fermeture d’une usine d’aliments d’Eureden dans le Morbihan

La fermeture de l’usine Nutréa du site morbihannais de Languidic a été annoncée par Eureden pour le premier trimestre 2025. D’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne