Aller au contenu principal

Conjoncture économique
La confiance des ménages rebondit nettement au mois de décembre

Après le confinement de novembre et à l’approche des fêtes, le sentiment des ménages en France s’améliore. L’opportunité d’épargner faiblit.

© Nattanan Kanchanaprat / Pixabay

Après un mois de novembre placé sous le signe du confinement et à l’approche des fêtes de fin d’année, l’indicateur sur la confiance des ménages en France se redresse fortement en décembre. À noter que l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a collecté les réponses de cette enquête entre le 25 novembre et le 15 décembre. L’indicateur synthétique qui le matérialise progresse de 6 points, à 95 contre 89 le mois précédent. Il retrouve le niveau de septembre, mais demeure en dessous de sa moyenne sur longue période (100).

« En décembre, la proportion de ménages estimant qu’il est opportun de faire des achats importants augmente très fortement. Le solde correspondant gagne 15 points par rapport au mois précédent. Il dépasse sa moyenne de longue période, pour la première fois depuis février 2020 », notent par ailleurs les experts de l’Insee, avant de poursuivre : « le solde d’opinion des ménages relatif à leur situation financière future augmente fortement aussi, gagnant 9 points et dépassant sa moyenne de longue période ».

Des ménages moins enclins à épargner

En revanche, la proportion des ménages qui estime qu’il est opportun d’épargner baisse nettement (-8 points pour le solde de l’indicateur concerné) mais reste au-dessus de la moyenne longue période. Cependant, le sentiment sur la capacité à épargner, dans le présent et dans le futur, demeure très fort et, en tout cas, très au-dessus de la moyenne long terme.

Par ailleurs, le nombre de ménages français qui estiment que le niveau de vie futur dans le pays va s’améliorer dans les douze prochains mois connaît un très net rebond alors que les craintes sur le chômage diminuent nettement, tout en restant à un niveau élevé.

Enfin, en décembre, « les ménages estimant que les prix vont augmenter au cours des douze prochains mois sont nettement moins nombreux qu’en novembre : le solde correspondant perd 7 points et se rapproche de sa moyenne de longue période ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

[Covid-19] Barilla remercie ses 8 400 employés en leur versant 11 M€
L'entreprise familiale distribue une prime exceptionnelle à son personnel en reconnaissance de leur dévouement en cette année…
Le Groupe InVivo et le Groupe Soufflet négocient pour un rapprochement
Les deux poids lourds de l’agriculture et de l’agroalimentaire français InVivo et Groupe Soufflet ont annoncé, le 13 janvier,…
Noriap renforce ses résultats financiers en pleine crise de Covid-19

« Nous avons vécu une campagne 2020 unique en son genre : à la crise du Covid-19, se sont ajoutés des rendements très…

Récolte mondiale de blé 2021/2022 attendue comme record par le CIC, tout comme les stocks
Le Conseil international des céréales (CIC) a livré ses premières projections concernant la récolte mondiale de blé 2021/2022.…
Protéines végétales et légumineuses fourragères ont droit au Plan de relance
FranceAgriMer vient de publier les conditions d’accès à la téléprocédure permettant une aide aux investissements.
Agritel alerte sur un possible maintien à long terme du haut niveau de prix des grains
La hausse des prix des grains affecte la rentabilité des éleveurs et producteurs d'aliments pour animaux en France, mais aussi…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne