Aller au contenu principal

« Intensifier la recherche publique »

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) doit adopter le 11 mars un avis consacré aux semences dans lequel il appelle la recherche publique à « intensifier ses travaux sur les OGM qui ne doivent pas devenir l’apanage des grandes multinationales se-mencières. » Le Cese souhaite que les disciplines liées au génie génétique et à la transgénèse, ainsi que les chercheurs qui s’y consacrent, « ne soient plus diabolisés. » Les expérimentations en plein champ sont jugées « encore indispensables. » De manière générale, le Cese estime indispensable de restructurer la filière semencière en encourageant les partenariats et les regroupements entre tous les acteurs européens concernés. Pour le secteur animal, le texte estime nécessaire, après l’abrogation de la loi de 1996, de « maintenir une cohérence nationale » en matière de gestion des races et d’insémination, et considère que « le modèle coopératif doit continuer à y jouer un rôle important.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Nestlé choisit la France pour tester l'agriculture régénératrice
Le groupe international associe ses partenaires agricoles français à une démarche remettant le sol au coeur de l'activité agricole
Sofiprotéol mise sur les protéines végétales et le bio en 2021
La société d'investissement Sofiprotéol a fait le point sur l'année 2020 et présenté ses ambitions pour 2021
Lustucru pourrait racheter Panzani en France
La possibilité de la cession du pôle Pâtes sèches d'Ebro Foods est à nouveau d'actualité.
Dunkerque Port : un PCUF pour faciliter le contrôle des marchandises
Le Point de contact unique à la frontière (PCUF) du port de Dunkerque présente « les mêmes standards de compétitivité…
1,3 Md€ de chiffre d'affaires en 2020 pour la branche agricole d’Agrial
La branche agricole de la coopérative a moins souffert que les autres segments d’activité. L’activité globale a légèrement reculé.
La brasserie Mélusine renforce ses analyses de goût et de qualité de ses bières

La brasserie Mélusine, lancée en 2001 en plein cœur du bocage vendéen (7 bières artisanales et 6 bières bio au compteur à ce…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne