Aller au contenu principal

Nutrition animale
Innovafeed démarre à Nesle (80) et annonce un accord avec ADM

Fondée en 2016 par Aude Guo, Bastien Oggeri et Clément Ray, Innovafeed passe, en cette fin d’année 2020, à la vitesse supérieure.

Site industriel Innovafeed à Nesle (80)
© Innovafeed

Après son site pilote de Gouzeaucourt (80) ouvert en 2017, Innovafeed annonce en effet le démarrage de la première tranche de son usine de Nesle (80), branchée d’une part sur l’usine de Terreos dont elle consomme les coproduits d’amidonnerie, et d’autre part à la centrale de cogénération Kogeban, dont l’énergie « fatale » couvre 60% de ses besoins en énergie. L’objectif du site est d’atteindre 100 000 t de production dont 15 000 t de protéines des larves de mouche soldat (Hermetia illucens). Elles seront plutôt destinées aux crevettes et aux poissons en raison de leur prix. Les monogastriques de leur côté consommeront l’huile d’insectes. Et les fientes sont valorisées en engrais.

Une levée de fonds de 140 M€

Innovafeed a également annoncer une nouvelle levée de fond (140 millions d’euros) qui porte son financement total à 200 M€, et la signature d’un accord avec le géant du négoce ADM. Il s’agit d’implanter une usine sur le site historique de l’américain à Decatur (Illinois). L’accord reproduit celui signé en France avec Terreos : fourniture du terrain, absence de lien capitalistique, récupération de l’énergie fatale et valorisation des coproduits de ce plus grand site de transformation de maïs au monde. Ce site de production, dont la construction devrait démarrer en 2021, vise une production de 400 000 t dont 60 000 t de protéines d’insectes. L’alimentation des insectes sera assurée par 400 000 t de coproduits d’ADM.
 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Moisson 2022 : rendements de colza attendus dans la moyenne historique, selon Terres Inovia
La sécheresse printanière ainsi que la vague de chaleur devraient occasionner moins de dégâts sur les colzas qu’en céréales, la…
Moisson 2022 : « des rendements de céréales encore plus hétérogènes que d’habitude »
Le président de l’AGPB (Association générale des producteurs de blé) Eric Thirouin craint une forte variabilité des situations…
Canicule 2022 : Peu d’effet sur les rendements de blé tendre et d’orge d’hiver, attention aux orges de printemps
Jean-Charles Deswartes, ingénieur d'Arvalis-Institut du végétal, explique que les blés tendres et les orges d’hiver sont…
Stocks mondiaux de blé en hausse entre 2021/2022 et 2022/2023, selon Amis
L’indice des prix du blé de la FAO (organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) a augmenté entre avril…
« Ce n’est pas le blé produit qui est à surveiller mais sa mobilité »
Le cabinet d’analyse Agritel estime qu’une baisse des prix du blé tendre ne sera possible qu’en cas d’amélioration de la…
Céréales et oléoprotéagineux bio : la volatilité du marché conventionnel perturbe le bio

La fixation des prix pour la nouvelle récolte est d’autant plus compliquée que la marché du conventionnel fait le yoyo…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne