Aller au contenu principal

Meunerie
Grands Moulins de Strasbourg espère touver un repreneur

Avec un passif de 31,4 M€, Grands Moulins de Strasbourg a été placé en redressement judiciaire, le 3 septembre. Aucun plan de licenciement n’a, pour le moment, été annoncé.

© GMS

La société Grands Moulins de Strasbourg (GMS) dispose d’un délai légal de six mois, qui peut être prolongé à dix-huit mois, pour se sauver, après avoir été placée en redressement judiciaire par la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Strasbourg, le 3 septembre. « Soit l’entreprise s’en sort seule, soit un repreneur arrive, soit c’est la liquidation judiciaire. Pour le moment, la deuxième solution est la plus probable », témoigne Vincent Thiry, directeur juridique de GMS.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Céréales et oléoprotéagineux bio : la baisse de la consommation entraîne une détente des prix
Alors que les données FranceAgriMer arrêtées au 1 er novembre affiche un recul de 7 % des utilisations de blé tendre…
Des exportations de céréales record depuis plus de dix ans au départ de Dunkerque
La campagne commerciale hexagonale de céréales 2022/2023 a démarré sur les chapeaux de roues, confirme l'opérateur portuaire Nord…
Les groupes BZ et Bunge signent un partenariat
Le partenariat entre Groupe BZ et Bunge permettra notamment d'accroître, à Rouen, le potentiel de développement de la zone…
Céréales - La Tunisie pourrait importer 250 000 t de blé tendre français en 2022/2023 selon Intercéréales
Des responsables d'Intercéréales et de FranceAgriMer se sont rendus à Tunis le 9 novembre, à l'occasion des rencontres annuelles…
Coopérative - Malgré la grippe aviaire, Maïsadour se refait une santé financière en 2021/2022
Le chiffre d'affaires du groupe coopératif Maïsadour rebondi de 11% entre 2020/2021 et 2021/2022, pour atteindre 1,415 milliard d…
Prix des céréales - Cours du blé et du maïs en retrait sur fonds de crise énergétique
L’évolution des cotations des céréales françaises (blé, orge, maïs) entre le 1er et le 2 décembre, expliquée par La Dépêche Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne