Aller au contenu principal

Gestion des emballages - Appel à l’engagement des fabricants d’aliments

Seaux, sacs, bidons, fûts, big bags, conteneurs GRV (IBC)… les aliments pour animaux ne sont pas tous livrés en vrac : le secteur doit donc mettre en place une filière de collecte et de recyclage spécifique avant le 1er janvier 2025. Les entreprises doivent désormais déclarer leurs volumes.

© Geralt

Lancé par les trois syndicats nationaux (Afca-Cial, la Coopération agricole Nutrition animale et le Snia) en septembre 2020, le projet d’une filière spécifique de collecte et de recyclage des déchets d’emballage des produits de nutrition animale se met en place.

Après la phase de faisabilité conduite en 2020 et 2021 avec Adivalor, il est entré dans la phase de structuration de la filière pour construire un système à coût maîtrisé pour tous les acteurs de la nutrition animale et cohérent avec les filières déjà existantes pour les autres déchets de l’agrofourniture. Tous les aliments vendus aux éleveurs sont concernés : additifs, prémélanges, matières premières, aliments composés. Le gisement est estimé à 13 000 t d’emballages vides pour une éco-contribution de 3 à 4 M€. D’ici septembre 2022, les fabricants d’aliments doivent se positionner car la filière ne sera viable que si 80% des volumes du secteur sont couverts par la première déclaration. L’éco-contribution devrait se mettre en place dès janvier 2023, les metteurs en marché assurant sa facturation, et la collecte devrait donc démarrer en avril 2023. Dernière étape, à partir de janvier 2024, la facturation de l’éco-contribution sera assurée par la structure qui la collectera auprès des metteurs en marché.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Prix des céréales du 20 juillet 2022 - Hausse du blé suite à l'achat de plus de 300 000 t françaises par l'Egypte

Les cours des céréales françaises ont de nouveau progressé sur leur marché respectif, davantage en blé tendre…

Prix des céréales du 28 juillet 2022 - Petite hausse des prix du blé, portés par la demande internationale

Malgré la progression des cotations des contrats Blé et Maïs sur le marché à terme de Chicago, les prix des deux contrats sur…

Récolte de blé tendre français 2022 à 33,44 Mt, selon Agritel
Le cabinet d'analyse et de conseil Agritel tablait en juin 2022 sur une récolte hexagonale 2022 de blé tendre à 33,3 Mt.
Prix des céréales du 19 juillet 2022 - La demande égyptienne dope les cours du blé, retrait en maïs

Le retour de la demande internationale sur le marché du blé a apporté du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne