Aller au contenu principal

Négoce et transformation de matières premières agricoles
Fin des négociations du plan social d’entreprise chez Cargill sur le site d’Haubourdin

© Thierry Michel

Les négociations liées au plan social d’entreprise (PSE) concernant le site de Cargill France (spécialiste du négoce et de la transformation des matières premières agricoles) à Haubourdin dans le département du Nord, sont terminées.

L'entreprise veut abandonner l'activité d'extraction d'amidon, qu'elle dit être déficitaire, en supprimant 129 postes -contre 183 au début des négociations- et se "repositionner" sur la deuxième activité du site, celle de la transformation de l'amidon en ingrédient industriel de spécialité pour la pharmacie et l'alimentation infantile, selon l’AFP.

Pour l’entreprise, « la réalité des pertes récurrentes » du site ont été « démontrées par a+b », avec des pertes de 17 M€, selon la direction de l’entreprise, enregistrées lors du dernier exercice clôturé en mai. La CGT, majoritaire au comité social et économique de l’entreprise, conteste la réalité du motif économique amenant Cargill à prendre ces mesures. Pour sa part, la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi dispose maintenant de quelques semaines pour homologuer ou non le PSE. Une réunion rassemblant les différentes parties est prévue ce jeudi 16 juillet en préfecture.

Pour mémoire, le site de Haubourdin emploie environ 300 personnes et transforme depuis 1920 du maïs, en provenance essentiellement du sud de la France et du sud de l'Europe.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’Algérie ouverte au blé russe dès le prochain appel d’offres ?
Thierry de Boussac, représentant du Synacomex au sein du conseil spécialisé des céréales, a expliqué qu’il n’était pas impossible…
Céréales bio : récolte française hétérogène, en baisse d'une année sur l'autre
Hormis en Hauts-de-France et dans le Nord-Est, la collecte 2020 de céréales bio est estimée en moyenne entre 25 à 35 % inférieure…
Récolte de blé tendre, morne campagne !
La récolte française de blé tendre et celles des pays de l’UE apparaissent globalement décevantes en volume. La qualité est…
OleoZE : Objectif de commercialisation de 300 000 t de graines de colza et de tournesol à l’horizon 2023 via la plateforme digitale
La société industrielle Saipol a détaillé la stratégie à moyen terme de sa plateforme de commercialisation en ligne de graines…
La Fop appelle le gouvernement à aider la filière oléagineux et protéagineux
Entre premiers chiffres de production et plan de relance économique, la Fop interpelle le gouvernement.
Un tournesol bas carbone pour Axéréal
Après le colza, c’est au tour du tournesol de rentrer dans une logique de transition agroécologique.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne