Aller au contenu principal

Biocarburants
Du biodiesel de deuxième génération pour Cargill à horizon 2022

Le géant de l’agribusiness débute la construction d’une usine en Belgique.

Nouvelle usine, nouvelle activité pour Cargill en Belgique : du biodiésel de deuxième génération à horizon 2022.
© Cargill

Cargill, géant international de l’agribusiness, va investir 150 M$ sur le site Bioro à Gand en Belgique (déjà actif sur les filières de trituration d’oléagineux et de production de biodiesel classique) pour construire une première usine de production de biodiesel dit de deuxième génération.

« La nouvelle usine de Cargill à Gand deviendra la première en Europe à pouvoir traiter toutes sortes de matières premières, notamment les corps gras issus du raffinage d’huiles végétales, les résidus liquides issus des processus industriels, et même les graisses récupérées des boues d’épuration à l’échelon local des municipalités », explique Roger Janson, responsable de Cargill Agricultural Supply Chain pour la région Europe Moyen-Orient Afrique.

Cette nouvelle filière s’inscrit dans le cadre de la directive européenne sur les énergies renouvelables (RED II) et l’usine utilisera la technologie très moderne de l’Allemand BDI-BioEnergy International GmbH « pour transformer toutes sortes d’huiles et graisses usagées liquides, telles que les sous-produits de la transformation alimentaire, les déchets de l’industrie alimentaire et les cultures non alimentaires issues de terres à faible rendement », précise le communiqué de l’entreprise.

« L’approche Economie circulaire adoptée par Cargill, offre des avantages supplémentaires en matière de développement durable non seulement pour nos clients, mais aussi pour le consommateur final, puisque l’usine utilisera des produits recyclés qui auraient été auparavant jetés ou seulement réinjectés dans des applications de faible valeur », note également Alexis Cazin, directeur général de Cargill Biodiesel.

La nouvelle usine disposera d’une capacité de production de biodiesel de 115 000 tonnes par an. La construction a débuté en ce mois d’octobre et la mise en service est prévue pour juin 2022. Ce nouveau site créera environ 20 emplois directs et 60 emplois indirects dans la région de Gand, selon Cargill.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Société des Malteries d’Alsace devient la propriété de Groupe Soufflet

Suite aux difficultés rencontrées par la société Grands Moulins de Strasbourg (cessation de paiement puis liquidation…

Transgrain France va arrêter son activité !
L'annonce a été faite le 24 novembre par l'intermédiaire d'un laconique communiqué.
Alors que les consommateurs se ruent sur la farine, la Meunerie française veut les rassurer
Particulièrement sollicitée lors des premiers jours du confinement de printemps, la Meunerie française est confiante pour celui…
Intersnack entre au capital de Nataïs à hauteur de 35 %
Nouvel actionnaire pour Nataïs qui devrait réaliser une bonne année 2020.
Une protéine de levure développée par Biospringer
La filiale de Lesaffre lance une protéine pour les nouveaux marchés alimentaires.
Retour du McBaguette, fabriqué avec de la farine Label Rouge
McDonald’s France lance une nouvelle édition de son « burger à la française »
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne