Aller au contenu principal

Doux – les salariés manifestent

Le premier groupe volailler français a confirmé le mardi 22 juillet la fermeture de deux sites de production. Les activités du Châtelet (Cher) sur le poulet seraient transférées à Boynes (Loiret) et Blancafort (Cher) tandis que les activités de Locminé (Morbihan) sur la dinde seraient transférées à Pleucadec et Plouray. Le groupe explique cette restructuration par les pertes de 35,3 M€ en 2007, dues à la faiblesse du dollar et la flambée des prix des céréales, qui ont succédé aux difficultés rencontrées en 2006 avec le phénomène de la grippe aviaire. Selon le groupe, il ne s’agit pas de réduire la production mais « d’optimiser la capacité d’abattage en répartissant la production sur un nombre restreint de sites ». Le plan prévoyant 274 reclassements internes sur les 629 emplois touchés et présenté par le comité central d’entreprise, a immédiatement suscité de vives protestations chez les salariés concernés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

InVivo et Groupe Soufflet ont signé un accord de rachat
Plusieurs autorités de concurrence se pencheront sur l’opération. Cette dernière pourrait être finalisée avant la fin de l’année.
1,3 Md€ de chiffre d'affaires en 2020 pour la branche agricole d’Agrial
La branche agricole de la coopérative a moins souffert que les autres segments d’activité. L’activité globale a légèrement reculé.
Impact du gel : seulement 900 000 ha de colza en France en 2021, selon la Fop
Les plus fortes inquiétudes concernant l'état des cultures de colza sont concentrées dans le Sud-Ouest, le nord-Est et la…
Traçabilité : la meunerie rassure le client final
La demande citoyenne de traçabilité a poussé au développement de la blockchain. Les informations sur la fabrication d’une…
Groupe Avril : finances dans le vert, Saipol renoue avec les bénéfices
L’Ebitda du groupe Avril grimpe à 243 M€ en 2020, en hausse de 42,9 % par rapport à 2019. Toutefois, la pandémie de Covid-19 a…
Paulic Meunerie : capacités de production et innovation pour l'élevage d'insectes
Fort de la progression de son chiffre d’affaires en 2020, du développement de son outil industriel et de son procédé Oxygreen, le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne