Aller au contenu principal
Font Size

Des solutions pour la filière luzerne

En marge de l’assemblée de section de Coop de France déshydratation qui aura lieu le 13 novembre, les luzerniers cherchent de nouveaux axes nécessaires à la pérennisation d’une filière incontournable et pourtant menacée

PLANTE fixatrice d’azote, nécessitant un minimum d’intrants, enrichissant les sols, rentable dans les assolements sur le moyen terme… la luzerne déshydratée présente de nombreuses vertus agro-environnementales, et pourtant, « on prévoit des emblavements en baisse à hauteur de 5% en moyenne », regrette Jean-Pol Verzeaux, président de Coop de France Déshydratation. Les surfaces françaises se sont érodées de 15 à 20% en l’espace de trois ans. Ce phénomène touche l’ensemble des pays producteurs européens. Or, tous les aspects positifs liés au développement durable sont réunis – ils rejoignent tout à fait les conclusions du Grenelle de l’Environnement, surtout si l’on se focalise sur le plan de réduction des pesticides de moitié en dix ans –, mais la tendance générale va à l’encontre de ces objectifs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Blé tendre : vers une récolte biologique 2020 qualitative à défaut de quantité
Comme pour les blés non-bio, les conditions météos de l’automne-hiver puis du printemps ont marqué les semis et les conditions de…
De la farine et du blé de France pour le Liban
Les meuniers français et certains producteurs de blé proposent d’aider le Liban.  
Une récolte française 2020 de blé tendre à 29-31 Mt ?
Le chiffre de 32-33 Mt de blé tendre récolté en France en 2020 n’est plus d’actualité. Les surfaces sont revues à la baisse, et…
Agreste abaisse son estimation de récolte française de blé tendre 2020 à 29,7 Mt
Le ministère de l'agriculture français a également revu en repli ses prévisions en orges et en colza.
Jean-François Lépy (Soufflet Négoce) : Peu de disponibilité en blé tendre et en orge pour l'export d'ici la fin de l'année
Les prix de l'orge et potentiellement du blé tendre pourraient trouver du soutien auprès de la demande chinoise, d'après Jean-…
Ca bouge dans les boissons à base d’avoine
Surfant sur les aspects nutrition, santé et allergène, l’avoine a le vent en poupe en alimentation humaine, en particulier aux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne