Aller au contenu principal

Blockchain en filière cacao
De l’importance d’assurer la véracité des données d’amont, l’exemple du cacao

Pour mieux contrôler au port, il faut aussi contrôler à la parcelle. Exemple dans le cacao.

La fiabilité des données très en amont, un enjeu clé pour les contrôles dans la filière cacao.
© JLB expertise

Sécuriser les données tout au long de la chaîne de valeur commence très en amont, sur le terrain. C’est un des enjeux de la production de matières première agricoles importées. « La blockchain notarise parfaitement les données saisies, mais elle ne garantit pas que la donnée initiale soit conforme à la réalité », rappelle Bruno Toussaint, directeur général de JLB expertise Côte d’Ivoire. Spécialisée dans le contrôle et l’expertise portuaire d’abord à Marseille uniquement depuis 1983 puis dans différents points du globe, l’entreprise emploie une centaine de salariés pour le contrôle portuaire des matières premières exportées (tel le cacao) et importées (dont le riz).

Remonter jusqu’aux parcelles

« De gros donneurs d’ordre nous demandent de remonter jusqu’au champ pour s’assurer des conditions de plantation, de culture et de récolte mais aussi du bon acheminement jusqu’au planteur de la prime qu’ils octroient pour des pratiques vertueuses », explique-t-il. À l’aide d’un smartphone et du logiciel de cartographie que ses donneurs d’ordre, chocolatiers ou négociants, lui fournissent, l’entreprise réalise la géolocalisation des parcelles certifiées sans déforestation pour s’assurer qu’elles ne sont pas dans les périmètres des forêts protégées. Elle assure la formation de ses « mappeurs », qui vont physiquement faire le tour de chaque parcelle à pied. Puis le logiciel rattache la parcelle à un planteur, relié à sa coopérative. « Nous évitons d’envoyer des personnes originaires de la région dont nous réalisons le mapping pour réduire le risque d’enjeux financiers locaux, souligne-t-il. La confiance n’excluant pas le contrôle, nous vérifions ensuite des parcelles tirées au sort ».

Lire aussi : Davenne/Senalia, un projet-pilote de blockchain

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Maha Al-Bukhari Fournier élargit ses missions au sein du groupe InVivo

Directrice administrative et financière d’InVivo depuis 2015, Maha Al-Bukhari Fournier est nommée, à compter…

Boulangerie : le prix de la baguette de pain bloqué à 0,29 euro pendant quatre mois chez Leclerc
L'annonce du patron de l'enseigne E. Leclerc a déclenché une vague de contestations de la filière Blé-Farine-Pain.
Cargill acquiert la majeure partie de la division chimie industrielle et technologies de performance du Britannique Croda
Cet investissement concernant l'activité industrielle biosourcée va permettre d’élargir l’offre de solutions d’origine naturelle…
Emmanuelle Pabolleta remplace Eugénia Pommaret à la direction générale de l’UIPP

Directrice de la communication et des affaires publiques de l’Union des industries de la protection des plantes (UIPP) depuis…

La consommation de maïs devrait augmenter de 25 % dans les dix ans à venir
La demande en protéine animale tirera le secteur vers le haut.
Baguette/Leclerc : le rayon Boulangerie en Grande Distribution est-il rentable ?
Le blocage du prix de la baguette à 0.29 euro annoncé par Michel Edouard Leclerc relance la question des conditions dans…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne