Aller au contenu principal
Font Size

Politique
[Coronavirus Covid-19] "Les livraisons se poursuivent" indiquent les autorités publiques

Les ministres Bruno Le Maire (économie et finances), Didier Guillaume (Agriculture et de Alimentation), Elisabeth Borne et son secrétaire d’État Jean-Baptiste Djebbari (Transition écologique) ont tenu deux points presse dimanche 15 mars confirmant le « maintien des transports de marchandises ».

Didier Guillaume, ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Bruno Le Maire, ministre de l’économie et des finances, et Stéphane Layani, président du marché de gros de Rungis, lors d'un point presse le 15 mars 2020.
© thierry michel

En amont du point presse des ministres Le Maire et Guillaume, des questions pouvaient être posées aux ministres concernés via l’application What’s App. Les personnels des ministères mobilisés ont précisé que « les livraisons se poursuivaient, selon le principe de la livraison sans contact avec le client final ».

Pour les restaurateurs et autres métiers qui ont des contrats en direct avec des agriculteurs, les ministères précisent également que les « contrats entre entreprises privées sont traités entre entreprises privées. Le médiateur des entreprises est à disposition des entreprises qui en auraient besoin ».

"Concernant les marchés de plein air ou marchés forains, seuls les commerces alimentaires resteront ouverts. Les autres doivent fermer" ont également noté les ministères.

A 13h, Bruno Le Maire, ministre de l’économie et des finances, et Didier Guillaume, ministre de l’agriculture et de l’alimentation ont tenu leur conférence de presse. Ils étaient entourés de l’ensemble des représentants de la grande distribution alimentaire et de Stéphane Layani, président du marché de gros de Rungis.

Lors de la conférence de presse, Bruno Le Maire, seul à intervenir, a affirmé que la « sécurité de l’approvisionnement alimentaire et de produits de première nécessité, comme les pâtes et le riz, est garantie aujourd’hui et pour les semaines à venir avec 90 à 95 % des références disponibles ». Il n’y a pas de mesures de rationnement prévues. Le ministre a également déclaré que les grandes enseignes de distribution auront la liberté d’organiser leurs rayons et que des dispositions particulières sont décidées pour faciliter le travail (heures supplémentaires, travail de nuit, recrutement…) afin de préserver la chaîne d’approvisionnement et logistique. Il a invité également la grand distribution a éditer un guide de bonnes pratiques pour ses salariés.

Les animaleries et magasins de ventes d’alimentation pour animaux restent ouverts.

Plus tard dans l'après-midi, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, est également intervenue via son compte Twitter en insistant sur le fait qu'il ne fallait pas se retrouver dans la situation où des files de camions se retrouvent bloqués à des frontières intérieures de l'UE sur des parkings car ne pouvant pas continuer leur route. La présidente de la Commission a assuré que dès lundi 16 mars, un guide de bonnes pratiques à mettre en oeuvre sera publié pour assurer la fluidité du transport des biens dans toute l'UE. "Protéger la santé des peuples ne doit pas bloquer la circulation et les échanges des biens dans l'Union européenne" a conclu Ursula von der Leyen.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Blé tendre : vers une récolte biologique 2020 qualitative à défaut de quantité
Comme pour les blés non-bio, les conditions météos de l’automne-hiver puis du printemps ont marqué les semis et les conditions de…
De la farine et du blé de France pour le Liban
Les meuniers français et certains producteurs de blé proposent d’aider le Liban.  
Une récolte française 2020 de blé tendre à 29-31 Mt ?
Le chiffre de 32-33 Mt de blé tendre récolté en France en 2020 n’est plus d’actualité. Les surfaces sont revues à la baisse, et…
Agreste abaisse son estimation de récolte française de blé tendre 2020 à 29,7 Mt
Le ministère de l'agriculture français a également revu en repli ses prévisions en orges et en colza.
Jean-François Lépy (Soufflet Négoce) : Peu de disponibilité en blé tendre et en orge pour l'export d'ici la fin de l'année
Les prix de l'orge et potentiellement du blé tendre pourraient trouver du soutien auprès de la demande chinoise, d'après Jean-…
Ca bouge dans les boissons à base d’avoine
Surfant sur les aspects nutrition, santé et allergène, l’avoine a le vent en poupe en alimentation humaine, en particulier aux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne