Aller au contenu principal

Secteur de la bière
[Covid-19] Chute du bénéfice d'Heineken à cause du confinement

Le numéro deux mondial de la bière voit son bénéfice net passer de 299 millions d'euros (M€) à 94 M€ entre les premiers trimestres 2019 et 2020.

© Alexas_Fotos-Pixabay

Les effets de la pandémie de Covid-19 se confirment sur le marché de la bière. Le brasseur néerlandais Heineken, numéro deux mondial du secteur, voit son bénéfice net dégringoler entre janvier-mars 2019 et 2020, passant de 299 M€ à 94 M€. Les volumes de bières vendus ont connu une forte décrue en mars, période durant laquelle de nombreux gouvernements dans le monde ont mis en place des mesures de restriction des déplacements des populations, voire de confinement.

Dans le détail, les ventes de boissons s'effritent de 14 % entre mars 2019 et 2020, et de 2,1 % entre les premiers trimestres 2019 et 2020, à 51,6 millions d'hectolitres (Mhl). L'Europe de l'Ouest a connu le plus fort recul comparé aux autres zones (Asie, Amériques, Afrique...) entre mars 2019 et 2020, de 15,3 %.

Baisse de 20 % des salaires des membres de la direction

Dans ce contexte difficile, Heineken a annoncé que les membres du conseil d'administration et de la direction allaient réduire leurs salaires de 20 % sur la période mai-décembre 2020, « par solidarité avec les employés ». Les dirigeants ne toucheront pas de primes/bonus, mesure qui concerne également les cadres supérieurs de la société.

Le brasseur s'attend à ce que ses résultats empirent lors du second trimestre 2020. Le second semestre 2020 devrait également être pénalisé dans son ensemble, compte tenu de la baisse du pouvoir d'achat des consommateurs, dans un contexte où l'épidémie de Covid-19 bloque l'économie planétaire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’Algérie ouverte au blé russe dès le prochain appel d’offres ?
Thierry de Boussac, représentant du Synacomex au sein du conseil spécialisé des céréales, a expliqué qu’il n’était pas impossible…
Céréales bio : récolte française hétérogène, en baisse d'une année sur l'autre
Hormis en Hauts-de-France et dans le Nord-Est, la collecte 2020 de céréales bio est estimée en moyenne entre 25 à 35 % inférieure…
OleoZE : Objectif de commercialisation de 300 000 t de graines de colza et de tournesol à l’horizon 2023 via la plateforme digitale
La société industrielle Saipol a détaillé la stratégie à moyen terme de sa plateforme de commercialisation en ligne de graines…
Un tournesol bas carbone pour Axéréal
Après le colza, c’est au tour du tournesol de rentrer dans une logique de transition agroécologique.
La Fop appelle le gouvernement à aider la filière oléagineux et protéagineux
Entre premiers chiffres de production et plan de relance économique, la Fop interpelle le gouvernement.
Céréales/Oléagineux : « La bourse des grains du 11 septembre se présente bien malgré la crise que nous traversons »
Dans le contexte exceptionnel de Covid-19 et de faible récolte de grains français, le président d’Agro Paris Bourse, Baudouin…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne