Aller au contenu principal

Filière brassicole
[Covid-19] Chiffre d’affaires et bénéfice en baisse pour Carlsberg en 2020

La pandémie de Covid-19 et ses conséquences sur les fermetures de bars, hôtels et restaurants ont pesé négativement sur les résultats.

© Carlsberg

Le brasseur danois Carlsberg (Tuborg, 1664 Blanc, Grimbergen…) a annoncé un chiffre d’affaires de 58,54 milliard de couronnes danoises (1 couronne danoise valant 0,13 euro), en baisse de 11,2 % (-5 % par hectolitre vendu), et un bénéfice net à 6 milliards de couronnes danoises (-8 %) pour l’année 2020. En termes de volumes, l’entreprise a vendu 130,1 millions d’hectolitres l’an passé (-3,8 %).

En Europe de l’Ouest, le chiffre d’affaires a reculé de 12,8 % et les volumes vendus de 7,3 % (- 6 % par hectolitre vendu). En France, le confinement total du début d’année a impacté les ventes mais aussi les activités du brasseur pendant tout le premier semestre. Les volumes vendus se sont améliorés sur le deuxième semestre.

 

La bière 1664 Blanc a plutôt bien tiré son épingle du jeu parmi la gamme de produits du brasseur. Ses ventes ont progressé de 8 % sur l’année alors que les autres grandes marques de bière ont plutôt reculé : -10 % pour Carlsberg, -9 % pour Tuborg et –2 % pour Grimbergen. Somersby (cidre) a progressé de 2 %. De même, les volumes de bières artisanales et de spécialités, et les bières sans alcool ont augmenté respectivement de 1 % (+16 % en 2019, +26 % en 2018) et de 11 % (+7 % en 2019 et +33 % en 2018).

Bien évidemment, la fermeture et la réduction de certains lieux de consommation et d’échanges en présentiel ont contribué largement au recul des ventes. Pour mémoire, Carlsberg vend 25 % de sa production dans les débits de boisson. En revanche, la vente en ligne a progressé de 60 % comparé à l’an passé, notamment en Asie. Au Laos, 18 % du chiffre d’affaires est réalisé via la boutique en ligne Carls’Shop.

Ce qui conduit le groupe a constaté, et à réfléchir, sur les changements de comportements (mode de consommation, mode d’achat…) des consommateurs en raison de l’apparition de la pandémie. La trésorerie disponible de Carlsberg s’élève à 5,057 milliards de couronnes danoises.

Perspectives 2021

Pour 2021, l’entreprise se montre prudente, prenant en compte que la pandémie est loin d’être terminée et que personne ne peut dire combien de temps cela peut encore durer. « Sur la plupart des marchés, la pandémie de Covid-19 continue d'avoir un impact sur les performances des entreprises, ce qui signifie un début difficile pour 2021. L'incertitude liée à l'ampleur et à la durée de la pandémie, à la pérennité des actions gouvernementales, aux réactions des consommateurs et aux développements macroéconomiques reste élevée et peut avoir des implications importantes sur la performance de l'entreprise », peut-on lire dans le communiqué financier accompagnant la publication de ces résultats.

Du coup, Carlsberg prévoit une croissance de son bénéfice d’exploitation compris entre 3 et 10 %. Les coûts d’adaptation à la nouvelle situation sont estimés par les dirigeants de la brasserie à 200 millions de couronnes danoises.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Arterris développe son activité Meunerie en toute autonomie
Suite au rachat en totalité des Moulins pyrénéens, le groupe coopératif prend les choses en main et déploie ses filières…
Axéréal : début du plan de restructuration au printemps 2021
Suppressions d'emplois, plan de départs volontaires et fermetures de sites au programme.
La Fondation Avril et Citizen Capital lancent le fonds Agri Impact
L'objectif du fonds Agri Impact est de lever 50 M€ dans les prochains mois, afin de soutenir la transition agricole, en finançant…
Les raisons de la non flambée des cours du blé dur depuis novembre 2020
La production canadienne de blé dur s’est avérée supérieure aux attentes, et la Covid-19 n’a vraiment dopé la consommation…
Damien Bourgarel quitte la direction générale de Limagrain

« Le Conseil d’Administration de Limagrain, réuni le 29 janvier 2021, a pris acte et a accepté la démission de Damien…

Saipol annonce avoir collecté 80 000 t de graines de colza et de tournesol en 2020 via sa plateforme OleoZE
L’industriel Saipol explique avoir en moyenne rémunéré de 25 €/t supplémentaires les agriculteurs ayant vendu leurs graines en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne