Aller au contenu principal

Commerce international
Cofco en passe de créer un géant de l’agribusiness

Cofco International serait en train de travailler à la fusion de sa division internationale de trading avec plusieurs de ses entités locales de négociants et de transformation de matières premières agricoles.

Silos de Cofco à Dalian en Chine (province du Liaoning, proche du Golfe de Corée).
© Cofco

Selon une information du journal de Singapour The Straits Times du 16 mars 2021, citant l’agence Bloomberg comme source, le géant mondial de l’agroalimentaire Cofco International, originaire de Chine, travaille à un plan visant à fusionner certaines de ses activités internationales avec plusieurs business locaux (trading, transformation…) pour créer une structure géante en matière de négociations, transports/logistique et transformations des matières premières agricoles.

Certains observateurs de ce secteur n’hésitent pas à intégrer la future entreprise dans le club des quatre de l’agribusiness mondial : ADM, Bunge, Cargill et Louis Dreyfus, également désignés comme les ABCD. D’autres parlent de l’arrivée sur ce marché d’un « nouveau colosse » du commerce international dans les matières premières agricoles. Les personnes suivants ce dossier estiment aussi que la nouvelle entreprise créée serait valorisée aux alentours de 5 Mrds$ en cas d’introduction en bourse sur la bourse de Shangaï. Ce que Cofco serait aussi en train de préparer.

Sécurisation des approvisionnements et commerce mondial

Des porte-paroles de Cofco contactés par The Straits Times et Bloomberg, à la fois au siège de Cofco International à Genève et au siège social de l’entreprise en Chine, ont décliné tout commentaire sur cette opération alors qu’il est tenu pour certain que l’entreprise chinoise a sélectionné un certain nombre de banques-conseil dans le cadre de cette fusion d’actifs.

L’avènement de cette super structure procurerait à la Chine l’assurance de sécuriser toujours plus son approvisionnement en matière alimentaire, notamment pour ce qui concerne ses importations, et ancrerait le pays dans le paysage du commerce mondial comme un des plus grands donneurs d’ordre dans le secteur des matières premières agricoles, alors même que les volumes achetés par la Chine à travers le monde ne cessent d’augmenter (soja, maïs…).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Nestlé choisit la France pour tester l'agriculture régénératrice
Le groupe international associe ses partenaires agricoles français à une démarche remettant le sol au coeur de l'activité agricole
Dernière ligne droite pour la baguette française vers une candidature à l’Unesco
Symbole des plus reconnus dans le monde de l’alimentation à la française, la baguette de pain saura fin mars si elle est…
Sofiprotéol mise sur les protéines végétales et le bio en 2021
La société d'investissement Sofiprotéol a fait le point sur l'année 2020 et présenté ses ambitions pour 2021
« Face au record de trafic de grains en 2019/2020, la campagne 2020/2021 va nous faire l’effet d’une douche froide »
Alain Charvillat, directeur Céréales Export de Sénalia, fait le bilan de l’activité à ce jour de ce prestataire rouennais, au…
Cofco en passe de créer un géant de l’agribusiness
Cofco International serait en train de travailler à la fusion de sa division internationale de trading avec plusieurs de ses…
Lustucru pourrait racheter Panzani en France
La possibilité de la cession du pôle Pâtes sèches d'Ebro Foods est à nouveau d'actualité.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne