Aller au contenu principal

Commerce international
Cofco en passe de créer un géant de l’agribusiness

Cofco International serait en train de travailler à la fusion de sa division internationale de trading avec plusieurs de ses entités locales de négociants et de transformation de matières premières agricoles.

Silos de Cofco à Dalian en Chine (province du Liaoning, proche du Golfe de Corée).
© Cofco

Selon une information du journal de Singapour The Straits Times du 16 mars 2021, citant l’agence Bloomberg comme source, le géant mondial de l’agroalimentaire Cofco International, originaire de Chine, travaille à un plan visant à fusionner certaines de ses activités internationales avec plusieurs business locaux (trading, transformation…) pour créer une structure géante en matière de négociations, transports/logistique et transformations des matières premières agricoles.

Certains observateurs de ce secteur n’hésitent pas à intégrer la future entreprise dans le club des quatre de l’agribusiness mondial : ADM, Bunge, Cargill et Louis Dreyfus, également désignés comme les ABCD. D’autres parlent de l’arrivée sur ce marché d’un « nouveau colosse » du commerce international dans les matières premières agricoles. Les personnes suivants ce dossier estiment aussi que la nouvelle entreprise créée serait valorisée aux alentours de 5 Mrds$ en cas d’introduction en bourse sur la bourse de Shangaï. Ce que Cofco serait aussi en train de préparer.

Sécurisation des approvisionnements et commerce mondial

Des porte-paroles de Cofco contactés par The Straits Times et Bloomberg, à la fois au siège de Cofco International à Genève et au siège social de l’entreprise en Chine, ont décliné tout commentaire sur cette opération alors qu’il est tenu pour certain que l’entreprise chinoise a sélectionné un certain nombre de banques-conseil dans le cadre de cette fusion d’actifs.

L’avènement de cette super structure procurerait à la Chine l’assurance de sécuriser toujours plus son approvisionnement en matière alimentaire, notamment pour ce qui concerne ses importations, et ancrerait le pays dans le paysage du commerce mondial comme un des plus grands donneurs d’ordre dans le secteur des matières premières agricoles, alors même que les volumes achetés par la Chine à travers le monde ne cessent d’augmenter (soja, maïs…).

Les plus lus

Baisse de la TVA sur l'alimentation animale en 2023
Au 1er janvier 2023, le taux de TVA applicable aux ventes d’aliments pour les animaux producteurs de denrées alimentaires et aux…
Four à pain dans une boulangerie
Flambée des prix de l’énergie : quelles aides pour les boulangers ?
Face à l’explosion de leurs factures énergétiques, le gouvernement a réuni les représentants des boulangers ce jour pour évoquer…
Intact Regenerative et Axéréal lancent une filière protéine végétale dans le Loiret
Le projet doit démarrer en 2023 et être opérationnel pour la moisson 2024
Algama lève 13 M€ pour remplacer les œufs par des solutions à base d’algues
  Une levée de fonds qui servira notamment à lancer un site industriel en Belgique. Le procédé peut intervenir en boulangerie…
InVivo présente la stratégie d'Episens, nouveau pôle Blé du groupe coopératif
Regroupant les activités Meunerie, Ingrédients et filière BVP, d'InVivo, Episens est la nouvelle entité d'InVivo, présentée au…
Prix des céréales - Nouveau retrait des cours du blé et du maïs sur Euronext, en l'absence de marché aux Etats-Unis
L’évolution des cotations des céréales françaises (blé, orge, maïs) entre le 13 et le 16 janvier, expliquée par La Dépêche Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne