Aller au contenu principal

Filière chimie biosourcée
Cargill acquiert la majeure partie de la division chimie industrielle et technologies de performance du Britannique Croda

Cet investissement concernant l'activité industrielle biosourcée va permettre d’élargir l’offre de solutions d’origine naturelle de Cargill.

Colleen May, présidente de l'activité bioindustrielle de Cargill
© Cargill

Cargill, spécialiste mondial de la fourniture d'ingrédients alimentaires et du négoce de matières premières basé dans le Minnesota aux Etats-Unis, a annoncé, le 22 décembre, le rachat de la majeure partie de la branche « Performance technologies and industrial chemicals » ou PTIC (comprenant des activités de matériaux intelligents, de technologies pour les secteur de l’énergie et de chimie industrielle) du Britannique Croda (région du Yorkshire) pour une somme de 915 M€. Le communiqué de Cargill indique que cette opération va lui permettre « d’élargir considérablement son offre bioindustrielle afin de répondre encore mieux aux attentes des fabricants industriels à la recherche de solutions et d'ingrédients responsables et durables ». La transaction est soumise aux approbations réglementaires, et devrait être finalisée à l'été 2022, après consultation et information obligatoire auprès des instances représentatives de ses employés. Il n’y aura pas d’obligation de passer par des assemblées générales d’actionnaires pour les deux entités pour approuver le dossier.

« L’univers bioindustriel est une priorité pour Cargill car nous nous appliquons chaque jour à soutenir nos clients avec des solutions innovantes, issues de la nature et qui offrent des bénéfices effectifs », souligne Colleen May, présidente de l'activité bioindustrielle de Cargill, dans le communiqué d’informations. « La combinaison de notre chaîne d'approvisionnement mondiale diversifiée et de notre grande expertise opérationnelle, avec les capacités commerciales et industrielles étendues et le vaste portefeuille d’ingrédients biosourcés de Croda, va permettre l’émergence d’une nouvelle vague d'innovations et contribuera à la création d’une énorme valeur ajoutée pour nos clients. »

Près de 1 000 employés de Croda vont rejoindre Cargill à travers le monde, notamment à travers des sites de production situés en Europe et en Asie. La transaction comprend aussi un solide portefeuille technologique qui viendra « soutenir des positions de marché de premier plan dans les secteurs de l'automobile, des polymères et de l'emballage alimentaire ». Les responsables de Cargill indiquent par ailleurs que « plus des deux tiers des matières premières utilisées pour fabriquer ces solutions sont biosourcées et renouvelables ».

A travers cette acquisition, Cargill poursuit sa stratégie dans ce secteur après la création des joint-ventures QORE et NatureWorks ou encore les acquisitions de Floratech et des activités époxydes d'Arkema. « L'ensemble de ces évolutions permet à Cargill d'être parfaitement en mesure d'offrir à ses clients des solutions innovantes et d'origine naturelle, dans un large éventail d'industries et d'applications » peut-on lire dans le communiqué.

Recentrage sur deux activités pour Croda

De son côté, Croda International Plc précise que l’opération permet de céder les activités énoncées à Cargill Velocity Holdings Limited, une filiale 100 % de Cargill. Ces activités représentent 77 % du chiffre d’affaires de sa branche PTIC et comprend cinq sites de production (aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Chine notamment) et des laboratoires spécialisées dans les activités cédées. « Les activités cédées se situent essentiellement dans le domaine de l’économie circulaire du plastique, des véhicules électriques et des énergies renouvelables ». Des applications existent en particulier dans le secteur des emballages pour le secteur de l’agroalimentaire. Selon l’entreprise britannique, la cession lui permet de se recentrer sur ses deux autres types d’activité (les sciences de la vie - avec des activités dans la santé humaine, la protection des plantes et le traitement des grains - et les produits de santé grande consommation - avec des activités dans les cosmétiques, les produits pour la maison et les fragrances).   

Les activités PTIC de Croda, créée en 1925, représentent un chiffre d’affaires de 553,9 M€ dans le rapport annuel au 30 décembre 2020 du Britannique et les activités cédées 425,51 M€ pour la même période. Le chiffre d’affaires global du groupe, coté à Londres e faisant partie du FTSE 100, s’élève à 1,637 Md€ en 2020 pour plus de 4 000 collaborateurs. Par ailleurs, Croda possède des activités (services commerciaux, logistiques, comptabilité et administration et entrepôt) en France depuis 1976 avec un siège à Montigny-le-Bretonneux (Yvelines) et un site à Chocques (Pas-de-Calais). La filiale Crodarom, lancée ne 1998, est située à Chanac en Lozère avec des activités autour d’extraits innovants de plantes alors que Sederma (Yvelines) développe des ingrédients actifs et des concepts innovants dans le monde des cosmétiques depuis 1964. Enfin, Parf’ex, situé à Grasse dans les Alpes-Maritimes, est spécialisé dans les fragrances fines.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Boulangerie : le prix de la baguette de pain bloqué à 0,29 euro pendant quatre mois chez Leclerc
L'annonce du patron de l'enseigne E. Leclerc a déclenché une vague de contestations de la filière Blé-Farine-Pain.
Emmanuelle Pabolleta remplace Eugénia Pommaret à la direction générale de l’UIPP

Directrice de la communication et des affaires publiques de l’Union des industries de la protection des plantes (UIPP) depuis…

Baguette/Leclerc : le rayon Boulangerie en Grande Distribution est-il rentable ?
Le blocage du prix de la baguette à 0.29 euro annoncé par Michel Edouard Leclerc relance la question des conditions dans…
Une belle année 2022 pour les aliments à base de protéine végétale ?
Quelques tendances et repères en matière de développement du marché des protéines végétales qui croît régulièrement.
Au delà de la polémique avec E.Leclerc sur la baguette de pain à 0.29 euro, le modèle de la Distribution remis en cause
La Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie et la Meunerie française pointent du doigt le modèle français de la…
Des stocks hexagonaux de blé tendre potentiellement au plus haut depuis 17 ans !
Les mauvaises performances françaises à l’export sur l’Algérie justifient l’essentiel de l’alourdissement du bilan national…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne