Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Machine/Process
Bonne année 2019 et investissements R&D records pour Bühler

Accompagnant ses clients (fabricants d'alimentation humaine et animale notamment) vers les différentes transitions du moment, le Suisse Bühler vient de publier ses résultats 2019. Tour d'horizon avec un point sur la R&D et 2020.

Une machine Bühler installée dans une minoterie
© Thierry Michel

Bühler, le spécialiste des machines et des équipements pour les industries agroalimentaires, de l’électronique grand public ou encore des revêtements, vient de publier un chiffre d’affaires de 3,25 Md CHF pour son exercice 2019, quasi-égal à celui de l’année précédente.

La division grains et aliments a réalisé un chiffre d’affaires de 1,8 Md CHF (+ 0,9 %) et celle de l’alimentation 774 M CHF (+ 2,5 %), démontrant le dynamisme mondial de ces filières. Contrairement à certains marchés (automobile, électronique grand public…), les secteurs de l’alimentation humaine et de l’alimentation animale ont enregistré une demande soutenue en 2019. En particulier, la dynamique de la malterie et des segments des protéines végétales comme alternative aux viandes a été très bonne.

Investissements et R&D

Surtout, le Suisse a poursuivi ses investissements en R&D (149 M CHF, un niveau record pour l’entreprise) afin d’accompagner ses clients vers les différentes transitions actuelles et à venir : abaissement de la consommation d’énergie et d’eau lors des phases de production ainsi que réduction des déchets et du gaspillage. L’entreprise a lancé un campus innovations en 2019, une opération « Initiative pour l’alimentation du futur » et a orienté ses activités innovantes vers les applications numériques.

Perspectives

Pour 2020, les dirigeants de Bühler estiment que l’environnement économique global sera marqué par un manque de visibilité et une volatilité croissantes par rapport à 2018. « Bien que Bühler ne s'attende pas à une reprise rapide de l'industrie automobile, les perspectives pour les secteurs de l'électronique grand public et du revêtement de verre semblent meilleures. Les marchés des denrées alimentaires et des aliments pour animaux semblent rester intacts avec certains segments en plein essor, tels que les protéines végétales pour les substituts de viande » a précisé Stefan Schreiber, PDG de l’entreprise, lors de la présentation de ces résultats le 13 février en Suisse. Les défis écologiques à résoudre seront encore la préoccupation première des clients de Bühler cette année.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[Coronavirus Covid-19] Walid. A, boulanger (95) : "Si ça continue comme ça, je ferme la semaine prochaine".

"C'est une catastrophe, nous perdons 70% du chiffre d'affaire depuis au moins dix jours", explique le 30 mars Walid…

[Coronavirus Covid-19] : La meunerie tient bon face au pic de demande, mais demain ?
Les meuniers français ont su faire face à une demande accrue, suite au discours d’Emmanuel Macron, et à des conditions de travail…
[Coronavirus Covid-19] : " Le secteur du transport Camion s’adapte, mais la restauration du soir reste un problème ", estime Sébastien Voisin (Blondel Voisin)
Pour Sébastien Voisin, dirigeant de l’entreprise de transport Blondel Voisin (27-Bosrobert), spécialisés dans les matières…
[Coronavirus Covid-19] : la consommation de bière considérablement pénalisée
Avec la fermeture des commerces de restauration, des cafés et des bars, la consommation de bière a chuté drastiquement en France.
[Coronavirus Covid-19] : la solidarité des coopératives et des entreprises de l’agroalimentaire se poursuit
Ces derniers jours, Vivescia, Roquette, Axéréal et Unilever, entre autres, ont annoncé leur action pour soutenir les soignants.
[Coronavirus Covid-19] Possible division par trois ou quatre de la consommation d'éthanol en France
La filière éthanol française, mais aussi européenne et mondial, est en difficulté en cette période de crise sanitaire. Les cours…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne