Aller au contenu principal

Bio : une conjoncture défavorable mais des raisons d’espérer

Si l’inquiétude plane sur la filière biologique en raison d’une forte tendance à la baisse des prix, les opérateurs se veulent optimistes.

Une grande partie des opérateurs prend conscience que la poursuite du plongeon des cours ferait rapidement couler la filière qui peine déjà à s’installer et reste très fragile. La progression régulière des surfaces céréalières françaises depuis dix ans pour atteindre, en 2004, 87.667 ha en bio et en conversion, soit un bond de 7% par rapport à 2003, a permis de renverser la tendance: de déficitaire, la France est devenue excédentaire. Et comme la consommation n’a pas suivi cet essor sur le même rythme, le rapport de force entre les opérateurs s’est inversé en faveur des transformateurs. Pourtant une grande partie de ces derniers reconnaissent que le marché est très sensible. «Il est dangereux de tirer trop sur la corde, met en garde Jean-Louis Dupuy, président de la commission bio de l’AMNF et patron du Moulin Dupuy-Couturier, situé à L’Etrat près de Saint-Etienne (Loire). Tous les maillons de la filière doivent être solidaires, pour maintenir et développer la bio française.»

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Axereal espère des gains de compétitivité de 30 millions d’euros
La coopérative Axereal investira davantage dans le digital et l'innovation agronomique.
Soil Capital propose de rémunérer les céréaliers pour la séquestration de carbone
Soil Capital, société d’agronomes indépendants et de professionnels de la finance, lance le programme Soil Capital Carbon,…
Cotations Céréales/Oléagineux/ Produits animaux : revue mensuelle de juillet à septembre 2020

Vous trouverez ci-après (cliquez sur le lien ci-dessous), pour les principaux produits, la moyenne mensuelle des cours relevés…

Blé tendre : l’Algérie accepte des lots d'origine mer Noire à 0,5% de dégâts d’insecte dans son appel d’offres du 11 octobre
Des traders jugent que le nouveau cahier des charges algérien reste favorable aux origines hexagonales.
Les galettes Tre Galette de Régalette rejoignent Agri-Ethique
L’entreprise bretonne se labellise Commerce équitable français pour ses filières Blé tendre et Blé noir.
Les Nouveaux Fermiers inaugurent leur première usine de production de viande végétale en France
 Les cofondateurs Guillaume Dubois et Cédric Meston ambitionnent de devenir les leaders sur le marché de la restauration.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne