Aller au contenu principal

Barilla : en 2021, 100 % du blé tendre pour la marque Harrys seront sous filière

A l’occasion du 50e anniversaire de la marque Harrys, le groupe familial italien investit 33 M€ pour soutenir son développement.

Plus grand site de production de boulangerie préemballé d'Europe, le site de Châteauroux verra sa capacité logistique augmenter de 2000 m2.
© Barilla

« Le plan de 33 M€ que Barilla a décidé d’investir dans l’outil industriel de Harrys est une enveloppe significative, qui vient s’ajouter aux 250 M€ déjà investis depuis 2013. En cette période, c’est un message fort adressé à nos collaborateurs et nos clients. L’entreprise familiale investit pour donner des perspectives à nos interlocuteurs, un signe de sérénité et de pérennité », explique Miloud Benaouda, président Europe de l’Ouest du groupe Barilla, propriétaire de la marque Harrys.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Moisson 2022 : rendements de colza attendus dans la moyenne historique, selon Terres Inovia
La sécheresse printanière ainsi que la vague de chaleur devraient occasionner moins de dégâts sur les colzas qu’en céréales, la…
Moisson 2022 : « des rendements de céréales encore plus hétérogènes que d’habitude »
Le président de l’AGPB (Association générale des producteurs de blé) Eric Thirouin craint une forte variabilité des situations…
Canicule 2022 : Peu d’effet sur les rendements de blé tendre et d’orge d’hiver, attention aux orges de printemps
Jean-Charles Deswartes, ingénieur d'Arvalis-Institut du végétal, explique que les blés tendres et les orges d’hiver sont…
Stocks mondiaux de blé en hausse entre 2021/2022 et 2022/2023, selon Amis
L’indice des prix du blé de la FAO (organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) a augmenté entre avril…
« Ce n’est pas le blé produit qui est à surveiller mais sa mobilité »
Le cabinet d’analyse Agritel estime qu’une baisse des prix du blé tendre ne sera possible qu’en cas d’amélioration de la…
Alimentation animale : l'année 2022 sera encore plus tendue, selon Nutrinoë
Après une baisse de 2% des volumes d’aliments pour animaux produits en Bretagne en 2021, les fabricants bretons réunis au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne