Aller au contenu principal
Font Size

Grandes cultures
Baisse des surfaces de céréales et hausse de la sole oléagineuse pour la récolte 2020

Concernant la récolte française 2020, la baisse des surfaces en blé tendre, colza et betteraves est compensée par la progression des orges de printemps, du maïs et du tournesol.

© Hans - Pixabay

« Les surfaces consacrées aux semis de printemps dans l'Hexagone progressent nettement par rapport à celles de 2019 pour les orges, le maïs, le tournesol et le soja. Cette hausse des semis de printemps compense partiellement la baisse des surfaces des céréales d’hiver défavorisées par des sols saturés d’eau lors des semis, ainsi que le recul de la sole de colza », indique la note mensuelle d’Agreste consacrée aux grandes cultures. Les surfaces de céréales (9,257 Mha) régressent de 1,5 % en 2020. Le recul est atténué par une nette progression des céréales de printemps et particulièrement de l’orge (+12,2 % à 717 000 ha) ainsi que du maïs (+10,5 % à 1,674 Mha). La sole d’oléagineux augmente de 3,8 % (à 1,980 Mha) grâce à la hausse du tournesol (+14,3 % à 690 000 ha) et en soja (+4,6 % à 171 000 ha), malgré un nouveau recul du colza (-1,8 % à 1,087 Mha). La sole de protéagineux progresse également de 14,1 % (à 276 000 ha). Au total la surface consacrée aux grandes cultures régresse de 0,5 % à 12,1 Mha.

La progression de la sole en orges de printemps en 2020 est très marquée dans la plupart des régions. « La première région productrice, Champagne-Ardenne, voit ses surfaces augmenter de 24,2 % par rapport à la moyenne quinquennale 2015-2019 », précise Agreste.

La sole de maïs-grain (y compris semences) progresserait de 10,5 % par rapport à 2019 et de 12,1 % par rapport à la moyenne 2015-2019 pour atteindre 1,674 Mha. « Les difficultés des céréales d’hiver et le recul du colza sont des facteurs explicatifs de cette progression » ; explique Agreste. Les emblavements de maïs-fourrage seraient en hausse de 2,2 % par rapport à l’année dernière. « Il faut toutefois noter qu’à ce stade de la campagne, le partage des surfaces entre maïs-grain et maïs-fourrage est susceptible d’évoluer lors des prochaines estimations », tempère Agreste.

En 2020, la sole de tournesol atteindrait 690 000 ha. Les surfaces de tournesol augmenteraient sur un an (+ 14,3 %). Par rapport à la moyenne 2015-2019, la progression serait de 18,9 %. « A l'image du maïs-grain, les surfaces de tournesol profitent du recul du colza et des céréales d’hiver. La région Centre voit ses surfaces progresser de 40,2 % et la Bourgogne de 51 % », note Agreste.

« La sole de soja devrait progresser pour la huitième année consécutive au niveau record de 171 000 ha », souligne Agreste. Elle serait en hausse de 4,6 % par rapport à 2019 et de 19,1 % par rapport à la moyenne 2015-2019.

Les surfaces de betteraves industrielles sont en baisse de 5 % à 424 000 ha et de 4 % par rapport à la moyenne quinquennale 2015-2019. « Ce recul des surfaces s'explique en particulier par l’annonce de la fermeture de quatre sites sucriers en France en 2020 », déclare Agreste.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[Coronavirus Covid 19] Kronenbourg se positionne pour accompagner la reprise
Le brasseur français (700 Ml de bière par an et 1 200 salariés) agit dans le cadre du déconfinement et prépare la saison d’été.
[Coronavirus Covid 19] La boulangerie artisanale et industrielle française navigue à vue

Jean François Loiseau, président d’Intercéréales et de l’Association nationale de la Meunerie française, a bien souligné, le…

[Coronavirus - Covid-19] Jean-François Loiseau : "La filière céréalière a absorbé tous les surcoûts liés au Covid-19"
Le président d'Intercéréales, Jean-François Loiseau, a appelé l'État à "plus de reconnaissance et d'accompagnement" à l'occasion…
De nouveaux aménagements prévus pour Soufflet à Rouen
Suite à l’approfondissement du chenal d’accès au port de Rouen, réalisé par Haropa, le réaménagement du poste Soufflet-Socomac1…
Une récolte de blé tendre à 32-33 Mt encore crédible

Fin mai, Stratégie Grains annonçait dans nos colonnes une récolte…

A 20 ans, la filière CRC redouble de projets
A l’occasion de son 20e anniversaire, Marc Bonnet, directeur général du GIE CRC (groupement d’intérêt économique pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne