Aller au contenu principal

Empreinte Carbone
Agri-Éthique se branche sur le carbone

Depuis 2013, la démarche Agri-Éthique a essaimé en gardant ses fondamentaux dont un fond par collectif soutient des programmes agro-écologiques. Le fond collectif de la Cavac a choisi le bas carbone.

Simon Juchault, directeur Agronomie-Environnement de la Cavac (coopérative) et Ludovic Brindejonc, directeur d’Agri-Éthique
© Agri-Éthique

Né en 2013 à l’initiative de la Cavac pour la filière Blé-Pain, le label de commerce équitable Agri-Éthique a, depuis, essaimé sur tout le territoire avec désormais une trentaine de collectifs de producteurs engagés pour environ 350 M€ de produits labellisés. L’une des obligations, outre la juste rémunération des producteurs et des contrats d’au moins trois ans, est la mise en place d’un fonds par collectif, à hauteur de 0,5 % du chiffre d’affaires réalisé par ce collectif au niveau du premier acheteur, pour soutenir des projets agroécologiques.

« La Cavac a engagé plusieurs filières dans la démarche Agri-Éthique, environ 20 % du blé mais aussi les œufs, les légumes secs et le porc bio qui, lui, est inscrit à 100 % », explique Simon Juchault, directeur Agronomie-Environnement de la coopérative en charge du dossier carbone. « Notre fonds a choisi le sujet du carbone car il s’agit d’un marqueur transversal impliquant l’ensemble des filières engagées autour de l’agronomie et de la technique. Il est susceptible de faire progresser l’ensemble des adhérents de la coopérative, qu’ils soient ou non engagés dans Agri-Éthique », détaille le responsable.

Aller vers un seul outil de diagnostic

L’engagement du fonds collectif sur le carbone a démarré en 2020. « Nous avons commencé par cerner le sujet ce qui nous a permis de monter en compétence. Nous entrons désormais dans la phase opérationnelle ; l’idée étant de réduire les émissions et de stocker du carbone, afin de générer des crédits carbone dans les exploitations », poursuit le dirigeant. Les diagnostics sont réalisés avec l’outil Cap’2ER développé par l’Idele et avec Carbone Track, l’outil d’InVivo, l’objectif étant à terme de relier les deux outils pour n’en avoir qu’un seul intégrant tous les aspects des exploitations de polyculture élevage.

La coopérative dédie quinze techniciens agro-environnementaux pour établir les diagnostics puis le plan d’action à cinq ans. Ils accompagnent aussi la soixantaine d’adhérents déjà certifiés HVE. « Il existe un réel trou dans la raquette, ceux qui sont déjà vertueux avec, par exemple, beaucoup de haies, ont moins de marge de manœuvre pour progresser en stockage de carbone. Nous travaillons donc pour eux sur un autre scénario dans lequel ils pourraient se comparer à une moyenne régionale ou départementale. Mais pour cela, le Label bas-carbone national devrait disposer de références par territoires car les contextes pédo-climatiques sont très différents », souligne Simon Juchault.

Ludovic Brindejonc, directeur d’Agri-Éthique, conclut : « l’esprit d’Agri-Éthique est de valoriser les actions déjà en place et de les "challenger" dans une démarche de progrès. Nous ne sommes qu’au début de l’histoire "carbone" car il s’agit de démarches à long terme ».

 

Lire la suite du dossier : Oleoze et les bonus GES

 

Les plus lus

Le bioéthanol pourrait représenter 1 % de la SAU française en 2035

Si la France compte 30 millions de voitures en 2035 dont 5 millions fonctionnant à l’E 85 à raison de 3,5 litres/100 km alors…

Prix des céréales - Nette progression des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 3 et le 6 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit…

Prix des céréales - Net rebond des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 2 et le 3 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit…

Météo en Russie : faut-il vraiment s’inquiéter des effets du gel sur le blé tendre ?

Les cours du blé tendre ont fortement progressé sur Euronext ces dernières semaines, compte tenu d’une météo jugée adverse en…

Prix des céréales - Repli des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme en récolte 2023 mais hausse en récolte 2024

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 1er et le 2 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit…

Marché des engrais : tendance baissière en azote et phosphore

Malgré un contexte géopolitique incertain au Moyen-Orient engendrant la crainte de pressions sur les matières premières, le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne