Aller au contenu principal

Nutrition animale
ADM devrait fermer deux usines Sermix

Dans le cadre de la restructuration de Néovia, reprise en 2019, le géant ADM devrait fermer deux usines de Sermix, sa branche nutrition animale française en 2022: celles d’Argentan (61) et de Languidic (56) avec 88 suppressions de postes mais 12 M€ d’investissements industriels prévus dans ses autres usines.

© Mutinka (Pixabay)

Sermix devrait fermer deux usines : le site historique d’Ucanor à Argentan (61) et celui d’Unicopa à Languidic (56). L’annonce en a été faite aux salariés du groupe ADM en France mercredi 24 mars puis communiquée aux supports plus économiques le vendredi suivant. Au total, ADM annonce 88 suppressions de postes dans sa filiale Sermix en France, pour deux tiers industriels, pour un tiers dans les équipes commerciales. Le premier plan social de 2019, juste après le rachat de Néovia par le géant américain, avait concerné 120 postes, principalement des fonctions supports au siège social de Saint Nolff (56).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Nestlé choisit la France pour tester l'agriculture régénératrice
Le groupe international associe ses partenaires agricoles français à une démarche remettant le sol au coeur de l'activité agricole
Dernière ligne droite pour la baguette française vers une candidature à l’Unesco
Symbole des plus reconnus dans le monde de l’alimentation à la française, la baguette de pain saura fin mars si elle est…
Sofiprotéol mise sur les protéines végétales et le bio en 2021
La société d'investissement Sofiprotéol a fait le point sur l'année 2020 et présenté ses ambitions pour 2021
Lustucru pourrait racheter Panzani en France
La possibilité de la cession du pôle Pâtes sèches d'Ebro Foods est à nouveau d'actualité.
Dunkerque Port : un PCUF pour faciliter le contrôle des marchandises
Le Point de contact unique à la frontière (PCUF) du port de Dunkerque présente « les mêmes standards de compétitivité…
« 2021 se présente bien mais il faut refaire des stocks »
Pierre Bégoc, directeur général de Désialis, spécialiste en Europe des produits déshydratés, fait le point à la veille de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne