Aller au contenu principal

Salon agricole
35 Innov’Space en 2021

Le Space, un des grands salons de l’élevage européen, est l'occasion de présenter des nouveautés. Quelque 108 innovations ont d’ailleurs été soumises au jury des Innov ‘Space qui en a retenu 35 en 2021, pour sa 25e « promotion ».

© Space

Le salon de Rennes n’ayant pu se tenir en 2020, les solutions primées l’an dernier seront exceptionnellement aussi mises en valeurs cette année sur les stands des lauréats comme le laboratoire Biodevas (solutions à base de plantes), Nutrilac ou Wisium (aliment lapin). Comme chaque année, passer en revue les Innov’Space souligne les grandes évolutions et les problèmes à résoudre.

C’est le cas des mycotoxines. Biomin continue par exemple à proposer des solutions comme FumZyne Silage, additif à pulvériser sur les ensilages de maïs pour détoxifier les fuminosines.

Du côté de la réglementation, à partir du 1er janvier 2022 la réglementation UE impose un passage de 95 % à 100 % de matières premières biologiques dans l’alimentation des pondeuses bio. Impossible ensuite d’utiliser des acides aminés ce qui impose de remonter le taux protéique dans les formules pour assurer la couverture en acides aminés essentiels. Or, la fraction protéique reste couteuse et compliquée à obtenir en Bio. D’où Ecomet, de Provimi Cargill qui associe des extraits végétaux, des matières premières et des vitamines pour réduire le recours au tourteau de soja sans dégrader les performances des élevages.

L’entreprise est également primée pour Neopigg, programme alimentaire destiné aux porcelets afin de faciliter leur sevrage pour réduire le besoin en traitement médicamenteux. L’approvisionnement durable est une autre thématique majeure.

Trotec France a recu une étoile pour son TrotecQ100 qu’elle fabrique à base de biscuits, pain, chocolat, bonbons, chips, pâtes et céréales dans la Drôme.

Et le breton Valorex lance une nouvelle gamme Inevo pour les volailles, avec des oléoprotéagineux travaillés par son ensemble de traitements mécaniques pour en améliorer la valeur nutritionnelle (énergie métabolisable et digestibilité des acides aminés).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

La remise en cause des exportations ukrainiennes par Vladimir Poutine dope les prix du blé et du maïs
Le Président russe, Vladimir Poutine a laissé entendre le 7 septembre que les conditions des accords du 24 juillet sur la…
Nutrition animale : le groupe Michel affiche une croissance de 2% pour la période 2021-2022
  Dans un marché en berne, le groupe familial breton Michel annonce une belle croissance en 2021-2022.
Hausse des prix de la farine insuffisante pour compenser la flambée des coûts, alertent les meuniers
Une lettre d’information de l’ANMF (association nationale de la meunerie française) fait le point sur la hausse des coûts de…
Marché mondial des céréales - Sebastien Abis : « Le danger, c’est l’interdépendance sans coopération ni solidarité »
Spécialiste de la sécurité alimentaire mondiale et prospectiviste, Sébastien Abis répond à nos questions dans le contexte de…
La nutrition animale recherche plus de sobriété énergétique
La nutrition animale, consommatrice d’électricité mais aussi de gaz pour la granulation, cherche des solutions pour une plus…
Le groupe Avril lève 1,18 milliard d'euros
Le groupe Avril espère accélérer son développement et "devenir le leader des solutions végétales". Les fonds levés auprès des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne