Aller au contenu principal

Vincent Labarthe en Lozère

Vendredi 13 mai, Vincent Labarthe, vice-président de la région Occitanie en charge de l'agriculture et de l'enseignement agricole, était invité en Lozère par la chambre d'agriculture.

Vendredi 13 mai, Vincent Labarthe, vice-président de la région Occitanie en charge de l'agriculture et de l'enseignement agricole, était invité en Lozère par la chambre d'agriculture.
Vendredi 13 mai, Vincent Labarthe, vice-président de la région Occitanie en charge de l'agriculture et de l'enseignement agricole, était invité en Lozère par la chambre d'agriculture.
© Marion Ghibaudo

Contrat d'agriculture durable, rat-taupiers, mesures de transitions, et surtout orientations du PCAE face à l'augmentation des charges subies par les agriculteurs : les sujets sur la table étaient nombreux. Et la réunion a duré une bonne partie de la journée, d'abord dans les locaux de la chambre d'agriculture, puis avec la visite du Gaec de la pierre plantée, à Rouges-Parets (la Canourgue), chez les éleveurs ovins lait Marie-Charlotte Bousquet et Loïc Chabrol. Jeunes éleveurs installés hors-cadre familial, ils ont pu faire part de « leurs inquiétudes pour l'avenir de leur exploitation au vu de l'explosion des coûts des charges » à Vincent Labarthe, aux élus de la chambre d'agriculture, et à Claude Malzac, maire de la Canourgue. « Avec les crises successives, nous avons fait le calcul, nous allons arriver à près de 30 000 euros de charges l'an prochain ». Des circonstances qui remettent en cause leurs projets, dont la construction d'une nouvelle bergerie pour travailler en confort. « Notre situation est fragile », pointe Marie-Charlotte Bousquet, « et on ne peut pas continuer dans ces conditions ». Un premier plan d'investissement de près de 600 000 EUR au total a du récemment être complètement réajusté, près d'un an et demi après les premières analyses, notamment à cause de la flambée des matières premières.
« Nous travaillons toujours sur le PCAE ; mais l'une des pistes serait de pouvoir relever les plafonds, pour mieux prendre en compte les hausses de matières premières et accompagner les acteurs », a noté Vincent Labarthe.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière