Aller au contenu principal

Verveine du Forez : un atelier PPAM bio à haute valeur ajoutée

L'exploitation Verveine du Forez à Bonson dans la Loire cultive de la verveine. Un modèle de production spécialisée, avec une transformation à la ferme amenant une bonne valeur ajoutée.

Plants de Aloysia triphylla ou Lippia citriodora, la verveine citronnelle.
Plants de Aloysia triphylla ou Lippia citriodora, la verveine citronnelle.
© Ardab

La filière biologique des plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM) se développe de plus en plus. En 2020, les surfaces certifiées en agriculture biologique (AB) en PPAM ont augmenté de 15 % dans la région Auvergne-Rhône-Alpes (Aura), selon l'Agence bio. Les fermes productrices de PPAM sont principalement basées sur des modèles à petites surfaces et très diversifiés.

Une ferme avec une surface limitée
L'exploitation Verveine du Forez a été créée par Sébastien Forissier en 2010 suite à la reprise de l'exploitation familiale initialement en maraîchage. Après un parcours dans le commerce puis en restauration, dès son arrivée, Sébastien Forissier a décidé de ne pas faire comme ses parents et de se diriger vers la production de verveine. « Je connais le maraîchage. Toute mon enfance, j'ai vu mes parents travailler. Mais moi, cela ne m'intéressait pas de continuer. En m'installant, j'ai voulu me différencier en me spécialisant dans la verveine », explique-t-il.
La ferme se situe à Bonson dans la plaine du Forez dans la Loire à 300 mètres d'altitude. Avec une surface d'environ 3 000 m², seuls 1 500 m² sont cultivés pour le moment. Sébastien Forissier travaille avec deux salariés à l'année et une dizaine de saisonniers vient l'aider lors des récoltes.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière