Aller au contenu principal

Vente réussie chez CCBE

6 taureaux charolais et 24 limousins étaient mis en vente sous pli cacheté.
6 taureaux charolais et 24 limousins étaient mis en vente sous pli cacheté.
© HC

6 taureaux charolais et 24 limousins (dont 1 sans cornes) étaient mis en vente sous pli cacheté le vendredi 10 mars à la coopérative CCBE.
22 des taureaux limousins ont été vendus pour une moyenne de 3 500 € et 4 ont passé la barre des 4 000 €.
- Avec de belles origines très laitières, un très beau dessus, beaucoup de volume, de la finesse d’os et de super aplombs, Saturnin, né au Gaec du Villard, a trouvé preneur pour 4 218 €. Il part chez 3 éleveurs sélectionneurs du sud de la Creuse : l’EARL Clermontel, l’EARL Jeandeaux et Cyril Dejoux.
- Sergent, né au Gaec Courtitarat, part dans la Nièvre chez Monsieur Virot JF, éleveur en cours de reconversion du charolais au limousin, pour 4 211 €. Cet animal très long et élégant présente lui aussi un très beau dessus et un très joli bassin. Il suggère également un gros potentiel de croissance.
- L’unique taureau sans cornes de la vente, Sultan, né au Gaec Desseauve N&R a lui atteint les 4 200 €. C’est l’EARL Navarre (23) qui en a fait l’acquisition. C’est un hétérozygote, très long avec un joli filet et un bon équilibre DM/DS à 76. Il laisse envisager beaucoup de facilité de naissance.
- Samuel, de l’EARL Gillet-Boucher, a lui été vendu Gaec Caunet-Flacassier, sélectionneur en Corrèze pour 4 102 €. Ce fils d’Ob est lui aussi très long, avec un bassin large, une culotte longue et beaucoup de rebondi. Il présente lui aussi des origines laitières et des vêlages faciles.
Chez les charolais, 5 des 6 animaux présentés ont été vendus sur place pour une moyenne de 3 040 €. C’est le plus âgé de la série, Sublime, né chez Francis Chopinaud, qui s’est le mieux vendu à 3 510 €. Ce taureau mixte, puissant et très volumineux, affiche une généalogie impressionnante, avec une branche paternelle très laitière. L’affichage de son génotypage a très certainement aidé les enchérisseurs dans leur choix. Il part chez Mathieu Couturier à Sainte-Feyre.
Les animaux qui n’ont pas trouvé preneur sont toujours disponibles auprès des techniciens de CCBE Nicolas Chaulet (06 07 64 06 79) et Régis Des­fou­gè­res (06 09 90 83 49). Ils sauront également trouver en ferme le taureau qui correspondra le mieux à vos besoins.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière