Aller au contenu principal

Vente réussie chez CCBE

6 taureaux charolais et 24 limousins étaient mis en vente sous pli cacheté.
6 taureaux charolais et 24 limousins étaient mis en vente sous pli cacheté.
© HC

6 taureaux charolais et 24 limousins (dont 1 sans cornes) étaient mis en vente sous pli cacheté le vendredi 10 mars à la coopérative CCBE.
22 des taureaux limousins ont été vendus pour une moyenne de 3 500 € et 4 ont passé la barre des 4 000 €.
- Avec de belles origines très laitières, un très beau dessus, beaucoup de volume, de la finesse d’os et de super aplombs, Saturnin, né au Gaec du Villard, a trouvé preneur pour 4 218 €. Il part chez 3 éleveurs sélectionneurs du sud de la Creuse : l’EARL Clermontel, l’EARL Jeandeaux et Cyril Dejoux.
- Sergent, né au Gaec Courtitarat, part dans la Nièvre chez Monsieur Virot JF, éleveur en cours de reconversion du charolais au limousin, pour 4 211 €. Cet animal très long et élégant présente lui aussi un très beau dessus et un très joli bassin. Il suggère également un gros potentiel de croissance.
- L’unique taureau sans cornes de la vente, Sultan, né au Gaec Desseauve N&R a lui atteint les 4 200 €. C’est l’EARL Navarre (23) qui en a fait l’acquisition. C’est un hétérozygote, très long avec un joli filet et un bon équilibre DM/DS à 76. Il laisse envisager beaucoup de facilité de naissance.
- Samuel, de l’EARL Gillet-Boucher, a lui été vendu Gaec Caunet-Flacassier, sélectionneur en Corrèze pour 4 102 €. Ce fils d’Ob est lui aussi très long, avec un bassin large, une culotte longue et beaucoup de rebondi. Il présente lui aussi des origines laitières et des vêlages faciles.
Chez les charolais, 5 des 6 animaux présentés ont été vendus sur place pour une moyenne de 3 040 €. C’est le plus âgé de la série, Sublime, né chez Francis Chopinaud, qui s’est le mieux vendu à 3 510 €. Ce taureau mixte, puissant et très volumineux, affiche une généalogie impressionnante, avec une branche paternelle très laitière. L’affichage de son génotypage a très certainement aidé les enchérisseurs dans leur choix. Il part chez Mathieu Couturier à Sainte-Feyre.
Les animaux qui n’ont pas trouvé preneur sont toujours disponibles auprès des techniciens de CCBE Nicolas Chaulet (06 07 64 06 79) et Régis Des­fou­gè­res (06 09 90 83 49). Ils sauront également trouver en ferme le taureau qui correspondra le mieux à vos besoins.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière