Aller au contenu principal

Vacarme(s) ou comment traiter du mal-être en agriculture

Mercredi 27 juillet, à Chausserans, la pièce Vacarme(s) ou comment l'homme marche sur la terre a été jouée en plein air, sur les terres de Yannick Charbonnier. Cette pièce, issue d'un long travail de recherche du directeur artistique Thomas Pouget, évoque le mal-être des agriculteurs.

Mercredi 27 juillet, à Chausserans, la pièce Vacarme(s) ou comment l'homme marche sur la terre a été jouée en plein air, sur les terres de Yannick Charbonnier. Cette pièce, issue d'un long travail de recherche du directeur artistique Thomas Pouget, évoque le mal-être des agriculteurs.
Mercredi 27 juillet, à Chausserans, la pièce Vacarme(s) ou comment l'homme marche sur la terre a été jouée en plein air, sur les terres de Yannick Charbonnier. Cette pièce, issue d'un long travail de recherche du directeur artistique Thomas Pouget, évoque le mal-être des agriculteurs.
© Marion Ghibaudo

Trois acteurs sur scène, avec en toile de fond, le Truc de Grèzes : c'était le décor choisi par Thomas Pouget et sa compagnie, la Joie Errante, pour cette pièce qui lui « tient à coeur de jouer, ici, en Lozère, auprès d'un public d'agriculteurs », premiers sujets de cette fiction, d'après un texte écrit par François Pérache et une mise en scène de Thomas Pouget.
Tout commence en 2019, lorsque le président du foyer rural de Grèzes, Didier Gilles, va voir cette pièce jouée en intérieur, à Saint-Chély-d'Apcher. « Coup de coeur immédiat pour les acteurs, le sujet, la mise en scène », se plaît raconter ce dernier. Avec l'aide du foyer rural, ils invitent donc Thomas Pouget à venir jouer à Grèzes, en plein air. Un exercice qui plaît au directeur artistique, qui l'a déjà jouée une bonne quarantaine de fois, « avec de nombreuses mises en scènes différentes : cette pièce est tout à fait modulable pour être adaptable en intérieur et en extérieur ». Rendez-vous est donc pris pour 2021, à Grèzes. Mais à quelques jours du spectacle, la compagnie doit déclarer forfait, l'un des acteurs étant malade du Covid-19. Qu'à cela ne tienne, la pièce est programmée pour 2022. Et ce 27 juillet, dans le soir tombant, une centaine de spectacteurs s'est réunie pour voir ce spectacle, assis sur des couvertures ou des chaises de camping.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière