Aller au contenu principal

Une vie d'agriculteur à travers les yeux de son père

« C'était pas simple mon fils », c'est le récit de la vie d'un agriculteur, aujourd'hui âgé de 86 ans, de sa naissance aux dernières années actives de sa vie professionnelle.

« C'était pas simple mon fils », c'est le récit de la vie d'un agriculteur, aujourd'hui âgé de 86 ans, de sa naissance aux dernières années actives de sa vie professionnelle.
« C'était pas simple mon fils », c'est le récit de la vie d'un agriculteur, aujourd'hui âgé de 86 ans, de sa naissance aux dernières années actives de sa vie professionnelle.
© DR

Derrière cet ouvrage, on retrouve Yvan Perreton, directeur du musée du Chapeau de Chazelles-sur-Lyon (Loire). Pour son premier véritable ouvrage personnel, il a eu envie de parler de son père, Michel, mais surtout à travers lui du monde agricole et rural, un monde familier pour de nombreux Français. « Dans ma famille, nous avons conservé, dans une caisse, des archives personnelles dont certaines sont antérieures à la Révolution française. En m'y plongeant dans le cadre de mes études de paléographie moderne, j'ai découvert que ma famille était installée à Palogneux, dans les monts du Lyonnais, depuis 1633. Ils étaient à l'origine laboureurs avant de devenir cultivateurs », raconte Yvan Perreton. « J'ai commencé il y a trois ans à enregistrer nos conversations, essentiellement les soirs d'hiver ou les dimanches ».

Trois ans de travail
« J'ai d'abord pensé qu'il fallait faire du mot à mot, mais rapidement j'ai compris qu'il fallait aller vers quelque chose de plus construit », détaille l'auteur. Son ouvrage se construit comme un parcours chronologique qui s'étale sur plus de cinquante ans de carrière, celui d'un homme qui se revendique comme un paysan jusqu'au bout des ongles. À travers son témoignage, Yvan Perreton tente de comprendre les valeurs qui animent ceux qui appartiennent au milieu rural, et plus particulièrement les agriculteurs : la notion de propriété, d'indépendance, le travail de la terre, le contact avec la nature et les animaux... Avec ce livre, l'auteur raconte aussi l'évolution du monde agricole au fil des années. « Mon père a commencé très jeune, dans les années 1950, à une époque où l'agriculture était essentiellement vivrière. Il s'est ensuite spécialisé dans la production laitière, a vécu l'apparition du tracteur et de nombreux outils modernes, comme tous les agriculteurs de sa génération », explique-t-il.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière