Aller au contenu principal

Clôture électrique permanente
Une solution pour tous les élevages

La clôture électrique permanente s’avère être le système le mieux adapté aux productions de notre département de par sa fiabilité, sa facilité de pose, son coût et encore d’autres points positifs favorisant sa mise en place.

© GDS Creuse

Pour de nombreuses raisons techniques, pratiques et économiques, la clôture électrique permanente représente une alternative très avantageuse par rapport au barbelé. Elle demande une technicité adaptée. Bien installée, la clôture électrique permanente dite à fil lisse se trouve être une des solutions les plus performantes pour éviter la sortie d’animaux des enclos (quelle que soit l’espèce) ou l’intrusion d’animaux étrangers au cheptel.
Plus pratique et plus économique que le barbelé, la clôture électrique s’avère aussi sûre et durable que celui-ci. Pour cela, il faut la traiter comme un «système» complet et attacher une attention particulière à certains points clés lors de la mise en place (voir encadré).

Un système à intégrer dans la gestion sanitaire de son troupeau
Un bon système de clôture permet, de limiter la divagation d’animaux d’élevage, l’intrusion d’animaux sauvages (notamment sangliers, cerfs, chevreuils), le mélange des cheptels et facilite la manipulation des lots. Autant de points bénéfiques, complétés par des atouts pratiques et économiques, qui font que nous promouvons son développement pour une meilleure réalisation de ses différentes missions sanitaires. La réussite de sa mise en place nécessite une connaissance technique avec un besoin de diffusion d’où notre demande d’implication de Farago Creuse dans cette action.

[...]
La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 12 avril 2013.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière