Aller au contenu principal

Une première participation au concours agnelles

Après une première participation au concours agnelle du 9 septembre dernier, Aurélien Vernhet, prochainement installé sur le Causse a accepté de répondre à quelques questions sur sa première participation.

© DR

Fils d’agriculteur, et prochainement installé, vous connaissez bien le métier et particulièrement le travail de berger. Avec le troupeau de vos parents, vous avez participé pour la première fois à la sixième édition du concours agnelles en septembre dernier. Pourquoi avoir fait ce choix ?

J’ai pu comparer les animaux aux autres et voir ce qui se fait ailleurs en Lozère. Grâce au jugement, on voit quels sont les critères les plus recherchés tant au niveau génétique que technique, mais également les marges de progrès de notre élevage. C’est une bonne première expérience.

D’une façon plus générale, qu’avez-vous pensé du concours ?

Tous les coins de Lozère étaient bien représentés. Beaucoup d’élevages présents avaient amené des lots d’agnelles d’automne. Quant à notre système, il fonctionne plutôt avec des agnelles d’hivers et de printemps. Ce concours est la preuve que l’élevage d’agnelles d’automne donne de bons résultats. Ces dernières étaient homogènes et possédaient de bonnes qualités bouchères. Mais le concours était aussi l’occasion d’échanger avec les éleveurs et les techniciens sur les différentes pratiques d’élevages.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1441, du 4 janvier 2018, en page 4.

Mickaël Tichit,
président de la section ovine de la FDSEA Lozère

« Avec une augmentation du nombre de participants, la sixième édition du concours agnelles fut un réel succès cette année grâce à ces participants. Le niveau de la compétition était élevé. Mais le plus important n’est pas le résultat, c’est un moment de convivialité qui permet aux éleveurs d’ovins de se retrouver, et d’échanger, malgré les difficultés que nous rencontrons au quotidien. Je pense notamment à la prédation qui touche de nombreux élevages en Lozère et met des années de travail à la poubelle. Le plus important dans ce concours n’est pas d’avoir gagné mais de participer et se serrer les coudes face aux difficultés.

 

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière